Basket - JO - Les Bleus contre l'Espagne et peut-être les États-Unis en matches de préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo

L'Equipe.fr
L’Equipe

Pour préparer le tournoi olympique de Tokyo (26 juillet-9 août), l'équipe de France affrontera deux fois l'Espagne fin mai et début juin. Elle pourrait disputer un tournoi à Shanghai, en Chine, face aux USA et à l'Argentine, si toutefois les questions sanitaires liées à l'épidémie du coronavirus le permettent. La préparation aux tournois olympiques de Tokyo (26 juillet-9 août) des équipes de France, féminine comme masculine, s'annonce spectaculaire. Selon nos informations, la Fédération française (FFBB), qui rendra public le programme de ses deux sélections mardi lors d'une conférence de presse à l'INSEP, à Paris, a conclu entre autres des matches face aux toutes meilleures nations mondiales, déjà qualifiées pour les JO. Les partenaires de Rudy Gobert et Evan Fournier affronteront l'Espagne, championne du monde, à Malaga le 30 juin ainsi qu'à l'AccorHôtels Arena de Paris quelques jours plus tard. Et sur le chemin de Tokyo, un stop a été mis en place à Shanghai en Chine, autour du 20 juillet, pour affronter les USA, champions olympiques et éliminés du Mondial par les Bleus en quarts de finale l'été dernier et l'Argentine qui les avait battus deux jours plus tard en demi-finales. Mais la situation sanitaire due à l'épidémie du coronavirus (Sars CoV-2) fait peser à cette heure une menace sur la tenue du rendez-vous de Shanghai. Samedi, lors d'une conférence de presse en amont du All-Star Game à Chicago, Adam Silver, le commissionner de la NBA, a évoqué la possibilité pour la Team USA de se rendre en Chine avant les JO afin d'y disputer deux rencontres de préparation ainsi que la question des matches de présaison NBA dans l'empire du Milieu, dont le maintien est en suspens depuis la crise intervenue à l'automne 2019. Un tweet du général manager de Houston Daryl Morey en soutien au mouvement de protestation des étudiants de Hong Kong vis-à-vis du régime de Pékin avait provoqué la suspension de partenariats économiques et de la diffusion des matches sur le territoire chinois. Silver a indiqué que cette crise pourrait provoquer des pertes financières susceptibles d'atteindre 400 millions de dollars (environ 369 millions d'euros). « Team USA pourrait jouer en Chine cet été sans que la NBA envoie des équipes à l'automne 2020. Des discussions continuent dans les deux cas de figure, mais elles ne sont pas nécessairement liées », a précisé le boss de la NBA à Chicago.


L'équipe de France féminine, elle, affrontera également l'Espagne, championne d'Europe, le 30 juin à Malaga, en lever de rideau du match masculin et devrait, elle aussi, faire un stop sur la route de Tokyo, pas en Chine mais en Australie pour affronter les « Opals », vice-championnes du monde 2018, qu'elles ont battu lors du tournoi de qualification olympique à Bourges le 6 février (72-63).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi