Basket - JO - Bleus - Evan Fournier, avant les Jeux Olympiques : « Il y a du boulot »

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« Il nous reste encore du chemin pour atteindre notre meilleur niveau », relève Evan Fournier, à moins d'une semaine de l'entrée en lice des Bleus dans les Jeux Olympiques, face aux Américains, et alors que les Tricolores ont perdu leurs trois matches de préparation. Evan Fournier : « Nos trois défaites reflètent qu'il y a forcement du boulot. Après, quand on regarde bien nos matches de préparation, c'était dans un cadre particulier. Il n'y a pas d'inquiétude, mais cela montre qu'il y a plein d'axes dans lesquels on peut s'améliorer et qu'il nous reste du chemin avant d'atteindre notre meilleur niveau. La préparation est faite pour cela et on peut en apprendre, à condition de se rendre compte de ce l'on fait mal. Personnellement, je reste confiant. Il faut apprendre à jouer ensemble, créer des automatismes et apprendre également à se faire confiance. » Fournier : « Pas de fans, ça m'a mis un coup »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles