Basket - LdC - Strasbourg et Pau passent au travers lors de la 9e journée de la Ligue des Champions

L'Equipe.fr
L’Equipe

Jamais dans le coup, Strasbourg et Pau, les deux clubs français engagés mardi dans la 9e journée de la Ligue des Champions, ont été battus par le Polski Torun et le Rasta Vechta. Triste soirée pour les clubs français en Ligue des champions : défait à domicile par le Polski Torun (75-97), pourtant dernier de son groupe, Strasbourg a vu ses concurrents pour la qualification revenir sur ses talons. Balayé par l'AEK Athènes mardi dernier, Pau-Orthez a de nouveau chuté sur le terrain de Vechta en Allemagne et pointe à la dernière place de son groupe. Avant le match, Strasbourg restait sur deux victoires prometteuses acquises à l'extérieur contre Ankara (83-75)puis Ostende (71-64) mais les Alsaciens avaient déjà laissé entrevoir leurs difficultés sur leur propre parquet. Vincent Collet était donc inquiet avant le match : « on a déjà perdu deux fois à la maison, on a rééquilibré en allant gagner deux fois à l'extérieur mais quoi qu'il en soit il faut qu'on gagne chez nous ». Les aspirations de l'entraîneur français ont été vaines, lors de cette 9e journée. Les Alsaciens sont passés complètement au travers dès les premières minutes de la rencontre, accusant déjà un déficit de 16 points à l'issue du premier quart-temps (12-28). Bousculés par une équipe polonaise décomplexée et réaliste, qui a confirmé son statut de meilleure attaque de la compétition, ils n'ont jamais semblé en mesure de renverser le match.

Le Polski Torun comptait dans ses rangs celui qui était avant le match le meilleur marqueur de la compétition, et premier à l'évaluation, l'Américain Chris Wright. Ce dernier a encore brillé sur le parquet strasbourgeois, avec 14 points lors des 11 premières minutes de la rencontre et un 6/9 au tir dont ne se sont jamais vraiment remis les locaux. Économisé par son coach en fin de partie, il termine avec 16 points et 7 passes décisives. Il a fallu attendre la fin du match pour voir une réaction strasbourgeoise. Les coéquipiers d'Ali Traoré (10 pts, 7 rbds) et Damien Inglis (8 pts, 3 rbds, 7 passes) ont haussé leur niveau de jeu dans le dernier quart-temps, qu'ils ont remporté pour l'honneur (21-18), sans éviter une lourde défaite à domicile. Ils accusent désormais un bilan négatif (4 victoires - 5 défaites) et ont vu Ostende (BEL) et Panevezys (LIT) revenir à leur hauteur dans la course à la qualification. Le classement de la poule A Vechta (ALL) - Pau-Lacq-Orthez (93-86)
Du côté des Palois, le bilan n'est pas plus positif. Quasiment condamnés avant le match, compte tenu des faiblesses entrevues depuis le début de la compétition, les hommes de Laurent Vila ont été à nouveau battus en Allemagne par le Rasta Vechta (92-86). Malgré un bon début de match, l'Élan Béarnais s'est rapidement retrouvé mené au score après un deuxième quart-temps complètement à l'avantage des Allemands, qui menaient 50-47 à la pause. L'adresse exceptionnelle de Justin Dentmon, l'arrière américain des Béarnais, leur a pourtant permis d'y croire. L'ancien joueur de Dallas, en NBA, a réalisé un match énorme, cumulant 35 points (dont un 9/14 à 3 points !), 5 rebonds et 2 passes décisives. Mais ses coéquipiers se sont montrés incapables de prendre le relais, à l'image de ses partenaires du cinq de départ qui n'ont cumulé que 21 points.

Revenus à trois points des Allemands dans le dernier quart-temps, les Palois ont logiquement cédé dans les dernières minutes de la rencontre. Ils affichent désormais un bilan peu reluisant de 7 défaites pour seulement 2 victoires. Le classement de la poule B

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi