Basket - Leaders Cup - Leaders Cup : Monaco était trop fort pour Nanterre en quarts de finale

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le dernier quart de finale de la Leaders Cup a donné lieu à une facile victoire de Monaco contre Nanterre (82-70), vendredi. La Roca Team retrouvera Dijon, samedi, en demi-finales. Ce n'est pas encore cette saison que Nanterre pourra aller conquérir le seul trophée qui lui manque au plan national. Privés de leur pivot Youssou Ndoye, out pour environ deux mois (cuisse), les Verts avaient en plus le désavantage de tomber sur l'une des équipes dominantes de Jeep Élite, avec ce Monaco premier du Championnat et difficile à bouger. Pourtant, en bricolant dans la raquette, entre Devin Oliver, Taylor Smith, Damien Bouquet, et avec quelques passages en zone, ils ont longtemps résisté aux assauts de la grosse cylindrée monégasque. Ils ont même survécu, dans le premier quart, à un 9-0 (20-15, 7e) impulsé en grand partie par la réussite d'un Yakuba Ouattara fringant (10 pts en 10 mn, 2/4 à 3 pts). Calendrier et résultats de la Leaders Cup La zone de Nanterre, l'agressivité de Bouquet, Mehdy Ngouama, et l'adresse primée de Dallas Moore permettaient aux hommes de Pascal Donnadieu de revenir dans le match (29-34, 15e). Mais la troisième faute d'Isaïa Cordinier, rappelé sur le banc et l'impact du duo monégasque Dee Bost- JJ O'Brien donnaient à la Roca Team l'opportunité de creuser un écart à la pause (46-36). Nanterre était logiquement dominé au rebond (24-15), ce qui ne lui simplifiait pas la tâche. Un Dijon record écrase Bourg Dès la reprise, l'intensité, la dureté et la rapidité d'exécution du jeu monégasque mettaient Nanterre dans le dur (42-58, 26e), avec en prime la quatrième faute de Cordinier. Dans ces conditions, il était difficile pour Nanterre de dérouler du jeu, face à l'agressivité défensive de l'ASM. Si ce n'est en cherchant son adresse primée. Trois missiles signés Spencer Butterfield, puis Ngouama et Bouquet, par deux fois, permettaient aux Nanterriens de revenir dans le match à la fin du troisième quart (56-65). Avec deux joueurs qui évoluaient encore en Pro B la saison passée, Bouquet (Evreux en 2018-2019) et Ngouama (à Souffelweyersheim, en début de saison), Nanterre combattait de son mieux (63-73, 34e). L'Asvel surclasse Strasbourg Mais la densité des rotations monégasques, à l'image de l'efficacité de Landing Sané en sortie de banc (10 pts en 7mn de jeu), donnait une sacrée marge de manoeuvre à Sasa Obradovic, dont le groupe s'imposait (82-70) dans la foulée d'un Ouattara impérial (22 pts et meilleur marqueur du match). La Roca Team, trois fois titrée dans cette compétition (en 2016, 2017 et 2018) s'avance donc vers sa quatrième demi-finale en Leaders Cup, face aux redoutables Dijonnais samedi soir (20h30). Boulogne-Levallois écarte Cholet

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi