Basket - LFB - Lyon-Asvel au tapis face à Landerneau dès la première journée de Ligue féminine

·3 min de lecture

Les Lyonnaises ont été surprises à domicile (64-71) par une audacieuse équipe de Landerneau ce samedi pour leur premier match de championnat de la saison. C'est ce qui s'appelle se prendre les pieds dans le tapis. Pour leur premier match de Ligue féminine, les Lyonnaises ont été battues dans leur salle par Landerneau, qui signe ainsi la première victoire de son nouveau coach, Wani Muganguzi, à la tête de l'équipe bretonne. Sans doute les filles de Pierre Vincent ne s'attendaient-elles pas à autant de résistance et de confiance de la part de la troupe emmenée par Virgine Brémont, qui vient de passer le cap des 300 matches en Ligue féminine. lire aussi Calendrier/résultats de la 1re journée Pourtant, Landerneau se portait vite aux commandes, et virait en tête à la pause (29-41), n'ayant concédé que peu de points à des Lyonnaises également débordées défensivement. Et qui n'ont jamais vraiment réussi à reprendre pied dans le match, la faute à une maladresse terrible, à l'image d'une Marine Johannès en perdition (25mn, 2 pts à 0/6 et 4 balles perdues).

Le marasme offensif des filles de l'Asvel s'est concrétisé dans un naufrage à trois points (5/25, 20 %) et contrastait avec la précision des Bretonnes emmenées par une Margaux Galliou-Loko de choc (14 pts et 3/3 à 3 pts), épaulée par Ezinne Kalu (14 pts), meilleure marqueuse du Nigeria aux JO. Mieux organisées, plus solidaires, plus adroites, les filles de Landerneau n'ont jamais lâché. Et même si les Lyonnaises emportaient la deuxième mi-temps (35-30), elles n'étaient pas en capacité de renverser le match.

Dans cette soirée, à noter le carton de Villeneuve d'Ascq, qui a atomisé Charnay (48-90), qui a totalement lâché en deuxième mi-temps (18-45). Avec six filles entre 10 et 17 points, le collectif nordiste s'est régalé et a confirmé tout le potentiel de l'ailière bleuette Janelle Salaun (20 ans), meilleure marqueuse du match (17 pts). lire aussi Le classement À Tarbes, Basket Landes, toujours sans son pivot Clarissa Dos Santos, s'est bien remis de sa défaite au match des champions, face à Montpellier (79-69). Les filles de Julie Barennes ont bien dominé leur sujet, tout comme le rebond (52 à 39), et ont pu compter, sous la houlette de Céline Dumerc, sur leurs forces françaises : Marie-Eve Paget, la reine du 3x3 (19 pts), Kendra Chery (11 pts), Marine Fauthoux (7 pts) pour construire leur victoire (55-66).

Enfin, Angers est allé s'imposer sans frayeur à Saint-Amand Hainaut (58-73), qui a sombré à trois points (12 %) et a lâché 29 balles. Le promu angevin, coaché par l'ex-international David Gautier, a été plus réaliste et plus adroit, emmené par l'Américaine Jasmine Bailey (14 pts 5 rebds), et l'internationale nigériane Oderah Chidom (13 pts). lire aussi Toute l'actualité du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles