Basket - Match des champions - Le trophée du Match des champions pour Lattes-Montpellier

·1 min de lecture

Malgré un effectif limité à sept pros, Lattes-Montpellier a dominé Basket Landes dans un duel entre deux équipes d'Euroligue (79-69), remportant le Match des champions pour la deuxième fois, dimanche à Paris. « Si on bat Basket Landes, c'est qu'on est indestructibles », annonçait Cyril Meunier, le maire de Lattes et homme fort du BLMA. L'avenir dira s'il avait raison, mais le présent montre déjà que cette équipe possède une sacrée force de caractère. Alors qu'elles ne sont que sept pros aptes (Dabovic, Mbuyamba et Tchathouang sont indisponibles) et que leur entraîneur, Valéry Demory, n'est en poste que depuis huit jours, les Héraultaises, qualifiées pour le Match des champions en tant que lauréates de la Coupe de France, l'ont dominé de la tête et des épaules (79-69). 2 C'est la deuxième fois que Lattes-Montpellier remporte le Match des champions après 2016. Basket Landes n'a mené que quelques secondes dans le premier quart-temps avant de subir l'adresse du BLMA (51 % aux tirs dont 41 % à 3 points). Avec l'inoxydable Céline Dumerc mais sans les médaillées de bronze des JO Marine Fauthoux et Valériane Vukosavljevic, le champion de France en titre, grâce à sa victoire sur... Lattes-Montpellier en finale (72-64), était mené de quinze points à la mi-temps (45-30) et n'a jamais réussi à revenir ensuite sous la barre des cinq points. lire aussi Demory : « Je suis en aveugle » « On a un super bon groupe, c'est ce qui a fait notre force aujourd'hui. On s'est concentrées sur ce que l'entraîneur nous avait demandé de faire. On a un effectif réduit dont il faut extraire le meilleur de chaque joueuse », a rappelé l'intérieure Ana-Maria Philip, une des cinq Héraultaises à plus de 10 points, dont Olivia Epoupa (13 points) qui jouait son premier match officiel avec le BLMA. « On est toutes pros et c'était avec beaucoup de plaisir et humilité qu'on est venues ici, a ajouté Migna Touré, élue MVP du match (14 points), sur Sport en France. Ce n'était pas vraiment un match amical, plutôt un vrai match de préparation... en fait notre seul match de préparation. Il était digne d'une finale. Ce sera une saison compliquée. Il faudra être ambitieux mais surtout très sérieux. » lire aussi Toute l'actualité du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles