Basket - Mondial (Q) - Bleus - Vincent Collet : « Les retours d'Amath M'Baye et Louis Labeyrie nous donnent des options »

·3 min de lecture

À trois jours du match contre le Monténégro en qualifications pour le Mondial 2023, Boris Diaw et Vincent Collet ont pris la parole face à la presse. Le sélectionneur compte sur les retours d'Amath M'Baye et Louis Labeyrie pour muscler son secteur intérieur. « Où en est l'effectif à trois jours du match ? Le non-report du match entre Monaco et l'Asvel en Euroligue a amené des changements...
Boris Diaw : On a fait une première liste en pensant que le match d'Euroligue pourrait être déplacé, après que les clubs en ont fait la demande. Ça n'a pas été le cas, on a dû s'adapter et revoir la liste (Okobo, Westermann et Howard n'ont pas été libérés). Êtes-vous agacés d'être pénalisés par le maintien de Monaco-Asvel vendredi ?
Boris Diaw : Agacé, je ne sais pas si c'est le mot. C'est quelque chose indépendant de notre volonté, sur lequel on n'a pas vraiment d'action. On connaît très bien la situation : ce différend entre la FIBA et l'Euroligue qui date depuis longtemps et qui fait que les calendriers se télescopent. On doit s'adapter face à ça. Est-ce qu'on est agacés ? On aurait préféré que les choses soient différentes, c'est sûr. lire aussi Objectif qualification au Mondial 2023 pour les Bleus Vincent Collet « On avait souffert en février contre le Monténégro » Dans les 15 joueurs rassemblés à Pau, Andrew Albicy est encore incertain...
Boris Diaw : Oui, il est vu par le staff médical des Bleus. En ce moment (mardi en fin de matinée), il est en soins et avec le préparateur physique mais on ne sait pas s'il sera en capacité de jouer vendredi ou lundi. À quoi vous attendez-vous vendredi soir contre le Monténégro ?
Vincent Collet : On ne sait pas tout sur l'équipe du Monténégro. On sait que (Nikola) Vucevic n'y est pas puisqu'il est en NBA. Mais dans la liste annoncée, il y a Bojan Dubljevic de Valence qui ferait son retour. Leur force, c'est un secteur intérieur polyvalent et étoffé. On avait souffert en février à Podgorica (victoire 73-71) mais l'un de ceux qui nous avaient fait souffrir, (Marko) Simonovic, ne sera pas là puisqu'il est parti aux États-Unis. L'autre point fort de cette équipe, c'est leur ossature qui joue ensemble (au Buducnost, le club de Podgorica). C'est une équipe qui bouge bien la balle. On avait été en difficulté défensivement face à leur jeu de passes. On va essayer de faire mieux cette fois. Comment hiérarchiser cet effectif de 15 joueurs et notamment dans le scoring ?
Vincent Collet : Le retour d'Amath (M'Baye) et Louis (Labeyrie) nous donne des options dans le jeu intérieur. C'est la même chose pour Mam Jaiteh, qui s'était fait mal lors du rassemblement cet été. Avec sa nouvelle expérience à Bologne, il devrait nous permettre d'avoir un secteur intérieur conquérant. Je souhaite qu'Isaia Cordinier soit davantage responsabilisé. Je compte aussi sur notre collectif avec des joueurs qui se connaissent et peuvent assez vite jouer ensemble, comme Paul (Lacombe), Lahaou (Konaté) et Axel (Julien). Ismael Kamagate et Hugo Benitez (20 ans tous les deux) vont découvrir le groupe France, qu'attendez-vous d'eux ?
Vincent Collet : Si on les a fait venir, c'est qu'on considère que ce sont des prospects, des joueurs à potentiel pour l'avenir. Les circonstances accélèrent peut-être le processus mais on était déjà sensibles à leurs performances depuis le début de saison. Je les considère comme des potentiels qui peuvent intégrer le groupe, dans cette fenêtre puis les suivantes. Ismael était déjà dans le groupe qui s'était entraîné avec l'équipe olympique cet été et nous avait bluffés par sa capacité d'apprentissage. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles