Basket - Mort de Bryant - Mort de Kobe Bryant : le pilote d'hélicoptère était désorienté par le brouillard

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Selon le Bureau de sécurité du transport national américain, le pilote de l'hélicoptère dans lequel Kobe Bryant est décédé le 26 janvier 2020 a été désorienté par l'épais brouillard dans lequel volait l'appareil. Le pilote de l'hélicoptère qui s'est écrasé en janvier 2020 avec à son bord l'ex-star NBA Kobe Bryant était désorienté par l'épais brouillard dans lequel il volait. C'est la conclusion des experts de l'Autorité de sûreté des transports (NTSB) américaine communiquée ce mardi. Ara Zobayan (50 ans), pilote expérimenté, indiquait dans un échange radio qu'il allait monter à 1 200 mètres du sol pour se dégager du brouillard, peu de temps avant l'accident qui a causé la mort de Bryant, sa fille Gianna (13 ans) et des six autres passagers. Mais, au lieu de s'élever, l'appareil avait entamé un virage à gauche puis une descente fatale vers une colline de Calabasas, en Californie. Aucune défaillance mécanique n'avait été constatée « Cette manoeuvre concorde avec un pilote subissant une désorientation dans l'espace dans des conditions de visibilité limitée », a expliqué Robert Sumwalt, président du NTSB et officiellement chargé de faire la lumière sur les causes de l'accident. « Il aurait eu la perception incorrecte que l'hélicoptère montait alors qu'il descendait », a-t-il ajouté, son oreille interne ne sachant plus le positionner dans l'espace. Sumwalt a aussi précisé que le pilote « volait sous des règles de vol à vue ou VFR qui lui interdisaient légalement de pénétrer dans les nuages ». Le NTSB doit également déterminer si le pilote a subi des pressions pour terminer le vol et s'il aurait pu éviter de voler dans cet épais brouillard. L'examen des moteurs et des rotors de l'hélicoptère n'avait révélé aucune preuve de défaillance mécanique.