Basket - NBA - 39 points pour Paul George et la victoire pour les Clippers contre Phoenix en NBA

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

L'ailier des LA Clippers Paul George, très critiqué la saison passée, a inscrit 39 points et porté les siens au succès face à Phoenix (112-107), dimanche. Nicolas Batum s'est également distingué avec 14 unités. Les Suns ont vu la lumière une poignée de secondes, à la deuxième minute sur un panier de DeAndre Ayton (5-3). Pour le reste, dimanche soir, Phoenix n'a pas existé et jamais plus mené au score face aux LA Clippers (112-107 au final) d'un Paul George en apesanteur : 39 points, 15 sur 24 au tir, 7 sur 10 à 3 points, 3 rebonds et 4 passes en 38 minutes. 46 Paul George a déjà fait mieux avec les LA Clippers que ses 39 points de dimanche. Le 14 décembre 2019, lors d'une victoire à Minneapolis (124-117), il avait atteint les 46 unités. Son record en carrière s'établit à 48 (en 2015 avec Indiana). Les Clippers ont compté jusqu'à 31 points d'avance, au coeur du second quart-temps (60-29, 18e) sur un tir à 3 points de Luke Kennard (14 points), et ont résisté sans trop se faire peur, en fin de rencontre, au come-back de Suns emmenés par l'ancien Clipper Chris Paul (15 points, 9 rebonds, 6 passes), Devin Booker (25 points, 8 passes), et Ayton (24 points, 8 rebonds). Le meilleur match de Batum depuis mars 2019 La performance de George a permis aux angelenos, dont le bilan est désormais de cinq victoires pour deux défaites, ce qui les place à la tête de la conférence Ouest, à égalité avec les LA Lakers et leur victime du soir, de survivre à la soirée cataclysmique au tir de l'autre star de l'équipe, Kawhi Leonard (4 sur 21 au tir, 15 points). lire aussi Les résultats de la nuit en NBA Nicolas Batum, dont l'entente avec George sur le terrain est palpable, et toujours titulaire au sein de l'équipe de Tyronn Lue, s'est fendu de sa meilleure performance offensive depuis le 16 mars 2019 (il avait inscrit 16 points avec Charlotte). L'ailier français a confirmé son retour aux affaires en assurant, en 31 minutes, 14 points à 5 sur 9 au tir, dont un très propre 4 sur 7 à 3 points, ajoutant 1 rebond et 3 passes à sa feuille de stats. Son dernier shoot longue distance, dans le corner, est celui qui a scellé la victoire des Clippers (110-104), à 12 secondes du buzzer.

« J'étais prêt à prendre ce tir, souriait-il à la sortie. C'est génial de simplement pouvoir être sur le parquet après ce qu'il m'est arrivé depuis dix-huit mois (Charlotte ne comptait plus sur lui). La confiance de mes coéquipiers, spécialement d'un joueur comme Paul George, qui croit assez en moi pour me donner ce ballon et prendre ce shoot, c'est super, et ça fait du bien. » Les Lakers et Denver vainqueurs Les LA Lakers ont imité leurs voisins des Clippers en remportant un cinquième match, sur le parquet de Memphis Grizzlies accrocheurs (vainqueurs du premier quart 36-25), mais étouffés en deuxième mi-temps (40 points marqués, 94-108 au final). LeBron James (22 points, 13 rebonds, 8 passes), Anthony Davis (17 points, 9 rebonds) et consorts n'ont connu la défaite que deux fois en sept rencontres depuis le début de la saison.
Sur le parquet de Minnesota, Denver s'est appuyé sur un dernier quart-temps euphorique (41-25) et un énorme match de ses deux leaders (36 points pour son meneur Jamal Murray, triple-double pour son pivot Nikola Jokic, 19 points, 12 rebonds, 12 passes) pour faire la différence au final (124-109).