Basket - NBA - Plus de 40 points pour Jayson Tatum (Boston) et Giannis Antetokounmpo (Milwaukee)

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Giannis Antetokounmpo a inscrit 43 points lors de la victoire de Milwaukee face à Detroit, Jayson Tatum 40 pour Boston, vainqueur de Toronto. Miami et les New York Knicks l'ont également emporté. Giannis Antetokounmpo n'avait passé la barre des 30 points qu'une seule fois cette saison, lors du premier match à Boston (35 points le 24 décembre). Il a fallu attendre le septième pour que le double MVP en titre en offre plus de 40 aux Bucks et ne rende sa meilleure feuille de statistiques (43 points, 17 points/24 tentatives au tir, 2/6 à trois points, 9 rebonds, 4 passes). Khris Middleton a lui assuré 19 points (7/10 à distance) pour apporter une quatrième victoire à Milwaukee (3 défaites), cette fois face à Detroit (125-115). lire aussi Calendrier/Résultats « Nous devrons simplement lui rendre la tâche plus difficile au prochain match, a déclaré au sujet d'Antetokounmpo Derrick Rose (24 points, comme Jerami Grant), le meneur des Pistons, vaincus pour la sixième fois depuis le début de la saison. Personne ne portait de charge contre lui. Nous ne l'avons pas fait réfléchir. » Giannis Antetokounmpo reconnaissait lui-même qu'après quelques matches où les Bucks avaient enchaîné les paniers hors de la raquette (22 face à Chicago notamment) grâce à ses passes, il a bénéficié de davantage d'espace. Jayson Tatum bourreau de Toronto Délocalisés à Tampa Bay, les Raptors ont pris l'eau face aux Celtics (126-114). La faute à un Jayson Tatum en grande forme. Comme Antetokounmpo, il n'avait atteint les 30 points tout rond que lors du premier match de la saison, face aux Bucks justement. Véritable métronome aux lancers francs (13/13), l'ailier de Boston a cette fois marqué 40 points (5/8 à trois points, 2 passes, 6 rebonds). On en oublierait presque les 23 points de son coéquipier Payton Pritchard (8 passes) et surtout les 35 de Fred VanVleet pour Toronto (13/20 au tir, 6/9 à trois points, 8 rebonds), qui encaisse une cinquième défaite en six matches. lire aussi Classements Miami et New York vainqueurs Bonne opération pour les Knicks, vainqueurs pour la deuxième fois d'affilée, cette fois à Atlanta (113-108), un concurrent direct au classement. Les New Yorkais, qui n'avaient que huit joueurs disponibles et ont dû remonter un handicap de 15 longueurs en deuxième période, peuvent remercier Julius Randle, tout proche du triple-double (28 points, 17 rebonds, 9 passes), RJ Barrett (26 points, 11 rebonds, 5 passes) et le remplaçant Immanuel Quickley (16 points en 19 minutes). Les 31 points et 14 passes de Trae Young n'ont pas suffi aux Hawks, qui s'inclinent pour la troisième fois cette saison.

Dans la rencontre Est-Ouest de cette journée, Miami n'a pas fait de détail face à Oklahoma City (118-90), Le Thunder reste dernier à l'Ouest, tandis que Miami équilibre son bilan (3 victoires, 3 défaites). Bam Adebayo a dominé à l'intérieur (20 points, 8 rebonds), Jimmy Butler a inscrit 18 points. La nuit des Français Au-delà de la défaite des Pistons à Milwaukee, c'est l'état de santé de Killian Hayes qui inquiète : titulaire pour Detroit, il s'est blessé à la hanche droite en plongeant pour récupérer un ballon. Hayes a dû sortir avec l'aide du staff médical, après 13 minutes de jeu (7 points, 1 passe). L'autre franchie des Pistons, Sekou Doumbouya, a inscrit 13 points. Comme Evan Fournier pour Orlando, Frank Ntilikina ne figurait pas sur la feuille de match des New York Knicks. Après l'avoir testé fin décembre face à Milwaukee et Cleveland, alors que l'infirmerie des Knicks se remplissait, Tom Thibodeau ne semble pas avoir été convaincu par le Français. Theo Maledon poursuit son apprentissage au Thunder, dans une équipe en difficulté. Il a foulé le parquet durant 18 minutes à Miami et marqué 7 points (2 passes, 1 rebond). Vincent Poirier a quant à lui joué 6 minutes pour Philadelphie.