Basket - NBA : Après le carton contre les Warriors, les Celtics sont aux anges !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteurs d’un match plein contre les Warriors, les Celtics ont raflé le game 1 au Chase Center. Une performance énorme qui les met sur orbite dans ces finales NBA. Après la rencontre, Jayson Tatum, l’arrière de Boston, et Ime Udoka, le coach, sont revenus sur cette grosse prestation.

Le premier match de ces finales NBA était très attendu. Après avoir gagné les deux dernières séries en 7 rencontres, Boston pouvait accuser un petit retard physique sur les Warriors. Et le début de match a confirmé cette impression. Face à un Stephen Curry taille patron auteur de 21 points dans le premier quart-temps, les Celtics ont eu beaucoup de mal mais n’ont jamais été largués. Et dans le dernier quart-temps, l’adresse à longue distance de Boston a eu raison de Golden State. Al Horford, Marcus Smart et Jaylen Brown ont épaté, au contraire de Jayson Tatum. Très imprécis, le MVP des finales de conférence n’a inscrit que de 12 petits points. Pour ne pas plomber son équipe, Tatum s’est mué en passeur et a délivré 13 offrandes. Une qualité nouvelle qui a émergé depuis la prise de fonction d’Ime Udoka à Boston. « C'était son message depuis le premier jour. On a regardé beaucoup de vidéos, pour voir où je pouvais progresser, et c'était un aspect majeur. Il a fait du super boulot en me posant ce challenge », confie le joueur de 24 ans dans des propos relayés par L’Equipe. Même si Jayson Tatum doit actuellement célébrer la victoire des siens, il aura l’occasion de travailler son shoot d’ici dimanche afin…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles