Basket - NBA - ASG - Le All-Star Game 2021, « une claque dans la figure » pour LeBron James

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Alors que la NBA et son syndicat des joueurs espèrent officialiser sous peu la tenue d'un All-Star Game cette saison, LeBron James (Los Angeles Lakers) s'est posé en fervent opposant à l'idée. Ce n'est clairement pas un bon signe pour la NBA qui espérait proposer cette année un « match des étoiles » à ses fans, et ainsi surfer sur un événement médiatique et divertissant au milieu d'une saison raccourcie et rendue triste par l'absence de fans dans la plupart des salles. lire aussi Un All-Star Game à l'horizon LeBron James, mégastar de la Ligue, leader des Los Angeles Lakers, champion en titre, s'est insurgé contre l'idée d'un All Star Game qui pourrait avoir lieu à Atlanta le 7 mars : « Je n'ai aucune énergie, aucun intérêt pour un All-Star Game cette année, a tancé l'ailier en conférence de presse d'après-match, remporté contre les Denver Nuggets. Je ne comprends même pas pourquoi nous allons jouer un All-Star Game. Mes coéquipiers et moi avons eu une intersaison très courte, 71 jours. En entamant cette saison on nous a dit qu'il n'y aurait pas de All-Star Game, que nous aurions une pause sympa de 5 jours (du 5 au 10 mars). C'était une occasion pour moi de me recalibrer pour la deuxième partie de saison. Pour mes coéquipiers aussi et d'autres joueurs de la Ligue. Et finalement on nous balance un All-Star Game comme ça et ça casse tout. C'est finalement comme une claque dans la figure. » LeBron James « J'y serai physiquement, mais pas mentalement » « King » James a par ailleurs rappelé les enjeux sanitaires d'un tel événement, au cours d'une saison déjà très perturbée par la crise du coronavirus : « Il y a toujours cette pandémie. Nous devons faire face à tout ce qu'il se passe, et on va ramener toute la ligue dans une ville qui n'est pas confinée ? De toute évidence, la pandémie n'a aucun rapport avec tout ça et quand il s'agit d'envisager ce week-end. Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas très heureux de cette perspective. C'est l'accord auquel sont arrivés le syndicat des joueurs et la Ligue. Ce n'est pas entre mes mains ». Et de conclure : « J'y serai si je suis sélectionné. J'y serai physiquement, mais pas mentalement. »