Basket - NBA - Atlanta se défait des Wizards et relance la série

L'Equipe.fr
Les Hawks ont totalement relancé la série les opposant à Washington au premier tour des play-offs, en s'imposant lundi (111-101) lors du match 4. Les deux franchises sont désormais au coude à coude, deux victoires partout.

Les Hawks ont totalement relancé la série les opposant à Washington au premier tour des play-offs, en s'imposant lundi (111-101) lors du match 4. Les deux franchises sont désormais au coude à coude, deux victoires partout.C'est en utilisant des armes inattendues qu'Atlanta, battu lors de ses deux déplacements dans la capitale, a su revenir à hauteur des Wizards ce lundi à l'issue du match 4 (111-101). Sur le parquet de la Philips Arena, où les Hawks devaient absolument l'emporter pour rester en vie, les deux facteurs X des locaux ont en effet été Dwight Howard, transparent en attaque lors des trois dernières rencontres... et José Calderon le vétéran espagnol (35 ans), signé en toute fin de saison régulière et quasi-inutilisé depuis le début de la série.José Calderon, l'invité-surpriseLe premier a su compenser le début de match compliqué de Paul Millsap en régnant dans la raquette en première période : à la pause, Howard avait déjà réussi un double-double, pour terminer la rencontre avec 16 points et 15 rebonds, deux records personnels depuis le début des play-offs. Calderon, lui, s'est montré décisif en remplaçant avec brio Dennis Schröder, plombé par les fautes. En 20 minutes, il a inscrit 10 points et distribué 5 passes, et son impact a été impressionnant : quand il était sur le parquet, les Hawks ont dominé les Wizards de 29 points! «Il a pris le match en main dès son entrée en jeu», a souligné, impuissant, le coach de Washington, Scott Brooks.S'appuyant sur la profondeur de son collectif, Atlanta a ainsi réussi un superbe deuxième quart-temps (31-15) pour prendre les commandes du duel à la pause (59-50). Les leaders habituels ont ensuite pris le relais : Millsap a inscrit 19 points, et Schröder, muet en première mi-temps (0 point), a fini la rencontre avec 18 unités au compteur. Il a notamment inscrit un trois-points décisif à 4 minutes du buzzer, mettant les siens définitivement à l'abri (103-93). Markieff Morris, qui avait provoqué Millsap à l'issue du match 3 en le qualifiant de «pleureuse», a été gêné par les fautes et n'a pas trouvé la mire ce lundi (9 points à 3/10). Bradley Beal (32 points) et John Wall (22 points, 10 passes) ont donc brillé en vain, incapable de confirmer leur retour dans le money time, entièrement à l'avantage des locaux. Les Wizards tenteront de faire respecter la logique du parquet en prenant le match 5, décisif, qui se jouera mercredi dans la capitale. «On garde l'avantage du terrain, relativise Wall. Il faudra en profiter pour faire le boulot, et revenir ici (à Atlanta) dès vendredi pour gagner cette série.» Mais le momentum a changé de camp.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages