Basket - NBA - Atlanta et New York se qualifient pour les play-offs de NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Grâce à son succès mercredi contre Washington (120-116), Atlanta s'est qualifié pour les play-offs. New York également, après la défaite de Boston à Cleveland (102-94). Les Celtics devront passer par les barrages. Deux jours après une première victoire à l'arraché (125-124), éclipsée par l'exploit de Russell Westbrook qui avait battu le record de triples-doubles d'Oscar Robertson (182), les Hawks ont remis ça face à Washington de façon tout aussi serrée (120-116). Avec au bout la récompense d'un ticket validé pour les play-offs qui débuteront le 22 mai et qu'ils n'ont plus disputés depuis 2017. Reste désormais à connaître leur classement final à l'Est, mais avec encore deux matches à jouer d'ici la fin de la saison régulière, ils sont virtuellement tête de série n°4. lire aussi Le classement à l'Est Trae Young (33 pts, 9 passes, 8 rbds) a été déterminant pour Atlanta, qui était mené de treize unités à dix minutes du terme, et a pu aussi compter sur Jason Collins (18 pts, 6 rbds, 2 contres), auteur du shoot derrière l'arc qui a fait basculer la rencontre à 24 secondes du terme.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En face, ils ont encore trouvé un redoutable adversaire en Russell Westbrook (34 pts, 15 passes, 5 rbds, 3 interceptions), qui s'est démené mais a encore été orphelin de Bradley Beal (hanche), notamment en fin de match. Les Wizards demeurent dixièmes et pourront définitivement asseoir leur position de barragiste en cas de défaite de Chicago (11e) jeudi contre Toronto. lire aussi Les résultats de la nuit Boston, en barrages, qualifie New York Boston, qui a atteint la finale de la conférence Est trois fois ces quatre dernières saisons, aurait bien évité les barrages. Mais sa fin de saison à bout de souffle, notamment en l'absence pour une longue durée de Jaylen Brown (poignet), n'est pas bonne, à l'image de cette nouvelle défaite à Cleveland (102-94). Les efforts de Jayson Tatum (29 pts, 8 passes) et d'Evan Fournier (15 pts, 4 rbds, 2 interceptions) n'y ont rien fait. Et c'est New York (6e) qui en profite pour retrouver les play-offs, huit ans après sa dernière qualification.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles