Basket - NBA - Boston arrache le classique sur le parquet des LA Lakers, Phoenix intouchable contre Sacramento

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Les Celtics ont dominé, à Los Angeles (121-113), des Lakers toujours privés de LeBron James et Anthony Davis. Le Phoenix de Chris Paul a été menacé jusqu'au bout par Sacramento, mais a fini par faire la différence (122-114) et met la pression sur Utah en tête de la conférence Ouest. Jaylen Brown, l'ailier de Boston, était confortablement assis sur le banc dans l'attente du buzzer final, nanti de 36 points. Ses Celtics, loin devant dans le quatrième quart (113-86, 41e), n'avaient qu'à finir le travail sur le parquet du Staples Center de Los Angeles, face à des Lakers toujours décimés, privés de leur duo LeBron James (cheville) et Anthony Davis (tendon d'Achille). L'improbable remontada Mais alors qu'on pensait la partie terminée, les Lakers, des mains d'Alfonzo McKinnie (10 points, 4 sur 6) et Ben McLemore (17 points, 7 sur 12 au tir), ont fomenté une improbable remontada - 24 à 2 en 5 minutes -, entre banderilles lointaines, paniers avec faute et quelques dunks, dont celui de McLemore qui fracassait le cercle et rameutait les siens à un souffle (105-110). Une situation contraignant Brad Stevens, toujours privé d'Evan Fournier (protocole Covid), à relancer Brown. Un lay-up en faisant passer la balle dans son dos et un flotteur dans le trafic plus tard, l'affaire était définitivement pliée (121-113). Brown achevait la partie avec 40 points (à 2 points de son record avec Boston), inscrits avec une adresse hallucinante de 17 sur 20 au tir (3/5 à 3 points), agrémentés de 9 rebonds, 3 passes et 6 balles perdues.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cinq autres joueurs côté Boston ont atteint les dix points, sans dépasser les quinze - Tatum, Pritchard, Smart, Thompson, Walker - lors d'un match où l'apathie défensive des Lakers a permis aux hommes de Stevens de shooter à 56,5 %, de dominer au rebond (48-36) et de l'emporter malgré 21 balles perdues. Les Lakers, avec un tandem Caldwell-Pope - Matthews tenu à 2/14 au tir, devant aller chercher les points sur le banc (19 de Talen Horton-Tucker), Marc Gasol profitant aussi des absences d'Andre Drummond et Markieff Morris pour reprendre des couleurs (18 points), ont manqué de leaders et d'idées. Bonne nouvelle, Anthony Davis a été autorisé à reprendre les entraînements avec contact et pourrait effectuer son retour à la compétition la semaine prochaine. 85 % Le pourcentage de réussite au tir de Jaylen Brown, ce qui en fait le premier Celtic de l'histoire à inscrire au moins 40 points avec une telle adresse Les Celtics, qui viennent de faire chuter successivement, à l'extérieur, Denver (105-87), Portland (116-115) et les LA Lakers, enchaînent un cinquième succès, le septième en huit matches, et profitent de la défaite d'Atlanta à domicile contre Milwaukee pour rejoindre les Hawks à la quatrième place de l'Est (30 victoires - 26 défaites). Le podium et les Bucks semblent encore hors de portée (35-20) mais, après un début de saison sinusoïdal, Boston est enfin dans le bon sens. Les LA Lakers, qui alternent de manière métronomique victoires et défaites depuis dix matches, restent cinquièmes (34-22) devant Portland (31-23). lire aussi Classements Des Suns rayonnants Face à Sacramento, les Suns de Phoenix auront galéré jusque dans le money-time, mais ont finalement fait respecter la logique face aux désespérants Kings (9 défaites de suite, 12es à l'Ouest), seuls vainqueurs de la soirée à domicile (122-114) grâce au match immaculé de DeAndre Ayton (26 points à 10 sur 11 au tir, 11 rebonds), bien suivi par Devin Booker (23 points, 3 rebonds, 4 passes) et le maître à jouer Chris Paul (13 points 11 passes). Vainqueurs de quatorze de leurs seize derniers matches, les Suns consolident leur inattendue seconde place à l'Ouest et mettent une grosse pression sur le Utah Jazz de Rudy Gobert, toujours leader, mais d'une courte tête (41-14 contre 40-15) avant d'affronter Indiana la nuit prochaine, puis les LA Lakers samedi et mardi.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Calendrier/Résultats