Basket - NBA - Les Boston Celtics renversent les Clippers à Los Angeles

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Emmenés par Jayson Tatum et Kemba Walker, les Boston Celtics ont remonté un retard de 16 points avant de l'emporter à l'arraché chez les Los Angeles Clippers (119-115). Les Boston Celtics ont sans doute obtenu vendredi soir chez les Los Angeles Clippers leur plus intéressante victoire à l'extérieur de la saison (119-115). Même si ces derniers étaient privés de Paul George (douleurs au pied droit) et de Patrick Beverley (genou), les Celtics (sans Jaylen Brown) ont montré des ressources après avoir été dominés durant quasiment toute la première mi-temps, concédant un écart maximal de seize points peu avant la pause (58-42). lire aussi Les résultats
Un excellent troisième quart-temps offensif leur a permis de se relancer avec trente-huit points et huit paniers à trois points inscrits (sur 11 tirs primés tentés). Jayson Tatum décisif Jayson Tatum a été le principal moteur de cette remontée (12 points dans cette période, 34 au total) mais Kemba Walker a réalisé le meilleur match de la saison, qu'il avait entamée avec un peu de retard (1er match pour lui le 17 janvier, seulement). Le meneur a inscrit 24 points (son meilleur total en 2020-2021) mais il a surtout été décisif dans la dernière minute.


Alors que les Clippers menaient 113-112, l'ancien joueur de Charlotte s'est présenté en tête de raquette face à son ex-coéquipier, Nicolas Batum, dont il s'est débarrassé grâce à un écran de Tristan Thompson avant de se jouer de Serge Ibaka pour inscrire le panier décisif (114-113), Puis, la victoire était assurée grâce à la défense et aux lancers francs dans les ultimes secondes. Brad Stevens, l'entraîneur de Boston « Notre marge est telle qu'on va jouer beaucoup de matches serrés. » « Ça fait du bien de voir les tirs rentrer sur la fin, a apprécié Walker. Mes coéquipiers ont vraiment cru en moi et ça fait plaisir même si je suis encore en train d'essayer de trouver mon rythme. » C'était le cinquième match consécutif qui s'est joué à cinq points d'écart ou moins pour Boston (2 victoires, 3 défaites). « Notre marge est telle qu'on va jouer beaucoup de matches serrés. On a pris l'habitude d'être à notre meilleur niveau dans ces moments », a analysé Brad Stevens, l'entraîneur de Boston, qui a par ailleurs écopé d'une faute technique après... 34 secondes de jeu. lire aussi Le classement de la conférence Ouest lire aussi Le classement de la conférence Est Côté Clippers, Kawhi Leonard a terminé la rencontre avec 28 points, onze rebonds et cinq passes décisives mais aussi trois pertes de balle, le principal problème de son équipe vendredi (16 turnovers au total contre 6 seulement pour les Celtics). Nicolas Batum a lui cumulé 16 points, sept rebonds, une passe décisive et deux interceptions. Les Clippers (17 victoires-7 défaites) restaient sur six victoires consécutives à domicile (depuis le 6 janvier) et passent derrière les Lakers avec lesquels ils étaient à égalité avant la rencontre dans la conférence Ouest. Boston (12 v.-9 d.) reste quatrième à l'Est.