Basket - NBA - Boston s'impose contre Minnesota et distance les Washington Wizards

L'Equipe.fr
La victoire de Boston contre Minnesota (117-104) conjuguée au revers à domicile de Washington contre Dallas (107-112) a permis aux Celtics de prendre deux victoires d'avance sur les Wizards à la deuxième place de la Conférence Est. Miami et Indiana se sont également imposés.

La victoire de Boston contre Minnesota (117-104) conjuguée au revers à domicile de Washington contre Dallas (107-112) a permis aux Celtics de prendre deux victoires d'avance sur les Wizards à la deuxième place de la Conférence Est. Miami et Indiana se sont également imposés.Horford et Thomas portent BostonDepuis le lourd revers concédé à Denver (100-80), les Boston Celtics ont retrouvé la sérénité et l'assurance qui leur ont permis de jouer les premiers rôles en NBA cette saison. Mercredi soir, la franchise coachée par Brad Stevens a remporté un important succès à domicile face aux Minnesota Timberwolves (117-104), en se reposant comme souvent sur son meneur Isaiah Thomas (27 pts, 3 rbds, 4 pds) mais aussi sur Al Horford, dont la polyvalence a dérouté les visiteurs (20 pts à 9/12, 9 rbds, 8 pds, 2 ctrs).En retard de deux points à la pause (58-60, 24e), les Celtics ont retrouvé une solidité défensive plus conforme à leurs standards au retour des vestiaires. L'adresse globale de Boston (54,4% contre 44% pour Minnesota) a fait la différence pour une victoire importante dans la course à la deuxième place à l'Est (43v-25d). Ça se compliqué à l'Ouest pour Karl-Anthony Towns (17 pts, 14 rbds) et les siens (28v-39d) : ils ont désormais quatre victoires de retard sur Denver (32v-35d).Washington laisse filerDans le même temps, les Washington Wizards, qui avaient un temps subtilisé aux Celtics la place de dauphin des Cleveland Cavaliers, ont été surpris sur leur parquet par les Dallas Mavericks (107-112). Encore en tête à l'issue du troisième quart (80-73), Ian Mahinmi (6 pts, 5 rbds) et les siens se sont écroulés dans la dernière période, incapables de défendre (27-39). Harrison Barnes (22 pts, 9 rbds) et Dirk Nowitzki (20 pts, 4 rbds) ont sonné la révolte pour les Mavs, bien aidés par l'adresse de Seth Curry (19 pts à 6/10 dont 3/7 à trois points). John Wall (26 pts, 11 pds) et Bradley Beal (24 pts) ont bien combiné, en vain.Pour Dallas (29v-38d), c'est une bonne opération dans l'espoir de rattraper Denver à l'Ouest. Portland (30v-37d), neuvième n'est qu'à une victoire et les Nuggets à trois. Le calendrier des Texans est le plus favorable des trois (Philadelphie et Brooklyn en prochains adversaires), ce qui pourrait totalement rebattre les cartes et relancer le suspense avec une dizaine de matches à jouer avant la fin de saison régulière.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages