Basket - NBA - Boston-Washington et Indiana-Charlotte en play-in de la Conférence Est

·3 min de lecture

Vainqueur de Charlotte (115-110) dimanche, Washington termine huitième de la Conférence Est et retrouvera Boston (7e) en play-in. Le vainqueur ira en play-offs et le perdant affrontera Indiana (9e) ou Charlotte (10e), l'autre affiche du play-in. Pour la dernière soirée de saison régulière, l'ensemble des 30 franchises NBA sont sur le pont. Les premières rencontres dimanche soir ont fixé le calendrier du play-in de la Conférence Est, le barrage d'accession aux play-offs instauré cette saison par la Ligue nord-américaine. Dans un match entre deux concurrents directs, Washington a encore pu compter sur son meneur Russell Westbrook (23 points, 10 passes et 15 rebonds) pour s'imposer face à Charlotte (115-110). Le 184e triple-double du « Brodie », qui améliore un peu plus son record NBA. Chez les Hornets, Miles Bridges et LaMelo Ball ont été très peu en réussite (13 sur 39 au tir en cumulé) et la franchise de Caroline du Nord a perdu un match qu'elle tenait bien en main après trois quart-temps (90-79).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Huitièmes de la Conférence Est, les Wizards affronteront donc Boston (7e) dans un match sec : le vainqueur se qualifiera en play-offs et retrouvera Brooklyn, deuxième de cette même Conférence. Le perdant affrontera de son côté le vainqueur de l'autre match du play-in entre Indiana (9e) et Charlotte (10e), pour le dernier ticket en play-offs. En battant les Toronto Raptors (125-113), champions 2019 mais déjà hors course cette saison, Indiana a assuré cette précieuse neuvième place et jouera à domicile mardi, à la Bankers Life Fieldhouse, face aux Hornets. Emmenés par Oshae Brissett (31 points, 3 passes, 10 rebonds), qui a battu son record personnel, et Domantas Sabonis (25 points, 5 passes, 16 rebonds), les Pacers n'ont jamais été inquiétés et ont fait la course en tête tout le match devant les Raptors qui ont enchaîné leur septième défaite de rang.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le calendrier du play-in à l'Est : 18 mai : Boston (7e) - Washington (8e), match 1 : le vainqueur qualifié pour les play-offs

18 mai
: Indiana (9e) - Charlotte (10e), match 2 : le perdant éliminé

20 mai : perdant du match 1 - vainqueur du match 2, le vainqueur qualifié pour les play-offs New York verrouille sa quatrième place À la faveur de leur succès difficile obtenu contre Boston (96-92) au Madison Square Garden, les Knicks sont désormais assurés de finir à la quatrième place de la conférence Est, leur meilleur classement à l'issue de la saison régulière depuis 2013. Ce dimanche, ils ont eu toutes les peines du monde à venir à bout des Celtics, qui alignaient pourtant leur équipe B (Jayson Tatum, Kemba Walker et Evan Fournier n'ont pas joué). Nettement en avance à la pause (54-39), la franchise new-yorkaise a laissé ses adversaires revenir à un petit point (93-92) à deux minutes du buzzer mais l'omniprésent Julius Randle (20 points, 7 rebonds, 7 passes), aidé par un contre décisif de Nerlens Noel dans les dernières secondes, a maintenu les locaux en tête. Les Knicks vont donc bénéficier de l'avantage du terrain au premier tour des play-offs, auxquels ils n'ont plus participé depuis huit ans. Ils y affronteront les Hawks d'Atlanta, désormais certains de finir cinquièmes.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles