Basket - NBA - Les Brooklyn Nets dominent Boston et reprennent la tête de la conférence Est

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Dans un match où de nombreuses stars manquaient à l'appel, les Brooklyn Nets ont réussi à s'imposer face à Boston (109-104), délogeant Philadelphie de la première place à l'Est. Sans Kevin Durant (cuisse) et James Harden (ischio-jambiers) d'un côté, ni Jaylen Brown (épaule) ou Kemba Walker (genou) de l'autre, la rencontre entre les Brooklyn Nets et les Boston Celtics a manqué de stars. Mais pas de suspense, finalement. Les Nets avaient pourtant pris jusqu'à 17 points d'avance au début du quatrième quart-temps (94-77) et pensaient se diriger vers un succès facile malgré la soirée poussive de Kyrie Irving (4 sur 19 au tir pour 15 points, 11 passes décisives et 9 rebonds). Mais un 18-4 infligé par les Celtics en moins de sept minutes a tout relancé (98-95 en faveur de Brooklyn avec trois minutes à jouer). lire aussi Calendrier/Résultats Ce sont finalement Joe Harris - meilleur marqueur des Nets (22 points) - à trois points puis Jeff Green, bien servi par Irving, qui creusaient à nouveau l'écart en l'espace de quinze secondes (103-95) de manière définitive cette fois (109-104). 3 Pour seulement la troisième fois de l'histoire des deux franchises, les Brooklyn Nets ont « sweepé » (balayé) les Boston Celtics en saison régulière (3 victoires en 3 matches). Ce n'était plus arrivé depuis 1996-1997. C'est un épilogue logique tant les Celtics, pourtant portés par Jayson Tatum et ses trente-huit points, ont souffert dans certains domaines. Notamment l'utilisation du ballon. Les dix-neuf pertes de balle enregistrées ont été fatales aux hommes de Brad Stevens puisqu'elles ont abouti à 32 points en contre-attaque des Nets. En retour les Celtics n'ont, eux, marqué que trois petits points sur leurs propres contres. De retour après avoir été malade (Covid-19), Evan Fournier a été, logiquement, à la peine avec deux petits points et un zéro sur sept au tir. lire aussi Classements Cette victoire permet à Brooklyn de reprendre la tête de la conférence Est (d'une demi-victoire compte tenu de leur match joué en plus) face aux Philadelphia 76ers, qui restent sur trois défaites consécutives. Dans leur histoire, les Nets n'ont terminé qu'une seule fois avec le meilleur bilan de leur conférence, en 2001-2002, saison où ils avaient atteint la finale. Boston glisse à la sixième place, une victoire derrière les New York Knicks et les Atlanta Hawks et une seule devant la septième place (occupée par Miami) qui contraint d'en passer par un périlleux barrage avant d'intégrer le tableau des play-offs.