Basket - NBA - Des Bucks record, Nikola Jokic dans l'histoire des Nuggets

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Milwaukee a établi un record de tirs à 3 points réussis (29) lors de son très large succès à Miami (144-97) tandis que l'intérieur serbe de Denver Nikola Jokic a réalisé le 44e triple-double de sa carrière, performance unique dans l'histoire de la franchise. Record de tirs à 3 points pour les Bucks « Certains soirs, les dieux du basket sont un peu avec vous. C'était probablement un de ces soirs. » L'entraîneur des Bucks, Mike Budenholzer, avait du mal à expliquer rationnellement la performance dantesque de ses joueurs, en démonstration sur le parquet de Miami (144-97) et auteurs de 29 tirs à 3 points réussis. Du jamais-vu dans l'histoire de la NBA. Le précédent record appartenait aux Rockets de Houston qui avaient inscrit 27 tirs à 3 points contre les Suns le 7 avril 2019. Les Bucks, eux, n'avaient jamais fait mieux que 22, le 4 novembre 2018 contre Sacramento. lire aussi Calendrier/Résultats Deux jours plus tôt, les coéquipiers de Giannis Antetokoúnmpo s'étaient pourtant totalement plantés dans l'exercice lors de leur défaite à New York chez les Knicks (130-110) avec un taux de réussite de 18 % (7/38). Il est passé à 57 % (29/51) contre le Heat. 12 des 13 joueurs utilisés par Budenholzer contre Miami ont réussi au moins un shoot à 3 points - là aussi un record en NBA - l'exception étant... le MVP Giannis Antetokoúnmpo (0/2). Donte DiVincenzo (5/6), Khris Middleton (4/5), Brook Lopez (3/4) et Jrue Holiday ont été les plus en vue dans l'exercice.

Jokic dans l'histoire des Nuggets Au lendemain de sa performance XXL contre les Rockets (19 points, 12 rebonds et, surtout, 18 passes, un record pour un pivot depuis Wilt Chamberlain en 1968), Nikola Jokic a réalisé le 44e triple-double de sa carrière sur le parquet de Sacramento, le troisième en quatre matches cette saison. lire aussi Jokic à la hauteur de Chamberlain L'intérieur serbe entre ainsi dans l'histoire des Nuggets puisqu'il bat le record de triples-doubles de la franchise que détenait Fat Lever (43). Il devient le 9e joueur de l'histoire de la NBA dans l'exercice, évidemment très loin des 181 d'Oscar Robertson. Malgré son pivot star, Denver s'est incliné pour la troisième fois en quatre matches cette saison (125-115).

Embiid porte les 76ers, les Bulls gagnent enfin Dans les autres rencontres, les 76ers de Philadelphie, portés par un grand Joe Embiid (29 points, 16 rebonds et 4 passes), ont dominé les Raptors (100-93). Rentré au vestiaire au début du troisième quart-temps à cause d'une blessure à la jambe droite, le pivot a porté son équipe à son retour sur le parquet alors que Toronto menait de 11 points. Menés de 17 points dans le troisième quart-temps, les Celtics ont renversé Indiana (116-111) grâce notamment à Jayson Tatum, auteur de 14 de ses 27 points de la soirée dans les douze dernières minutes, largement dominées par Boston (33-17). C'est la première défaite de la saison des Pacers après trois succès initiaux. lire aussi Classements Dans le duel des équipes à 0 victoire, Chicago a dominé Washington (115-107). Zach LaVine (23 points, 5 rebonds et 6 passes) et Coby White (18 points, 5 rebonds, 6 passes) ont été les principaux artisans du succès des Bulls. Russell Westbrook (21 points, 15 rebonds, 11 passes) a égalé le record d'Oscar Robertson en réussissant trois triples-doubles lors de ses trois premiers matches de la saison, mais les Wizards subissent leur pire démarrage (0-4) depuis l'exercice 2012-2013 et leurs 12 défaites consécutives. Malgré leurs deux stars, Chris Paul et Devin Booker, bloqués à respectivement 9 et 8 points, les Suns ont largement dominé les Pelicans (111-86), leur troisième succès en quatre rencontres.