Basket - NBA - Bulls - DeMar DeRozan fait à nouveau gagner Chicago à la sirène contre Washington

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour le deuxième soir de suite, DeMar DeRozan a décoché un tir vainqueur au buzzer pour les Chicago Bulls. Après Indiana, c'est au tour des Washington Wizards de s'incliner (120-119). Pour la première fois de l'histoire, selon le site basketball-reference.com, un joueur a signé deux soirs de suite un panier vainqueur à la sirène (ou buzzer beater). Larry Bird avait réussi de tels paniers décisifs lors de deux matches consécutifs, mais séparés d'une journée. DeMar DeRozan a, lui, accompli son exploit en l'espace de 24 heures. Vendredi soir, pour bien finir 2021, il avait crucifié les Indiana Pacers (108-106). Et samedi, pour débuter 2022 tout aussi fort, l'arrière des Chicago Bulls s'est occupé cette fois des Washington Wizards (120-119) avec un tir encore plus difficile, dans le coin gauche, à trois points, face à Bradley Beal qui semblait défendre de manière parfaite. Mais rien n'y a fait et voilà les Bulls avec une série en cours de sept victoires désormais. « Réussir un buzzer beater en général, c'est génial, surtout à l'extérieur mais là, je ne sais pas si je rêve si tout cela est bien réel ! », s'est presque étonné l'intéressé. Il avait pourtant abordé cette dernière action avec confiance. Après que Kyle Kuzma a redonné l'avantage à Washington (119-117) à quatre secondes de la fin, ce dernier raconte que DeRozan est venu le voir en lui annonçant « Tiens ma bière », une expression couramment utilisée aux Etats-Unis pour annoncer qu'on peut faire encore mieux que ce qui vient juste de se passer. Retours en vue pour Ball, McKinnie et Donovan à Chicago Cette action folle a couronné un match à 28 points, 9 rebonds et 5 passes décisives pour DeRozan. Les Bulls se sont surtout appuyés sur leurs titulaires avec 35 points pour Zach LaVine, un solide double double de Nikola Vucevic (22 points et 12 rebonds) ou encore 20 points du meneur Coby White qui a su répondre présent quand les Bulls étaient en difficulté. Côté Washington, tous les efforts de Kyle Kuzma et Bradley Beal ont été vains. Le premier, outre son panier qu'il pensait décisif en fin de match, a signé une soirée à 29 points, 12 rebonds, 3 passes décisives et 2 contres alors que le second a marqué 27 points et distribué 17 passes décisives, son record personnel. lire aussi Tous les résultats de la nuit de NBA Ce résultat permet à Chicago de prendre seul la tête de la conférence Est avec 24 victoires et 10 défaites. Tous les voyants sont d'ailleurs au vert pour les Bulls, titulaires de la meilleure série en cours de toute la ligue avec leurs sept succès de rang. Avant d'affronter le Magic d'Orlando (2e plus mauvaise équipe de la NBA) à domicile, lundi soir, ils devraient enregistrer les retours de Lonzo Ball et Alfonzo McKinnie sur le parquet mais aussi de leur entraîneur en chef Billy Donovan (sortie du protocole Covid pour les trois) sur le banc.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles