Basket - NBA - Chicago y croit toujours

L'Equipe.fr
Trois équipes - Bulls, Heat et Pacers - sont sur la même ligne pour les deux dernières places en play-offs dans la conférence Est après la victoire de Chicago sur Atlanta samedi (106-104).

Trois équipes - Bulls, Heat et Pacers - sont sur la même ligne pour les deux dernières places en play-offs dans la conférence Est après la victoire de Chicago sur Atlanta samedi (106-104).C'est devenu Jimmy Butler contre le reste du monde. Et le reste du monde était moins fort que l'ailier des Bulls dans les trois dernières minutes d'une rencontre clé contre les Hawks. Le rookie Denzel Valentine venait de ramener Chicago à une possession d'Atlanta (97-100, 45e) en marquant deux fois de suite à trois points, quand Butler a posé la main sur le match. Il a inscrit les neuf derniers points des Bulls, dont deux lancers à deux secondes de la fin, avant que Tim Hardaway Jr ne manque une dernière prière pour les Hawks (106-104).Atlanta en dangerVoilà comment Chicago a validé une troisième victoire de suite et encore rapetissé le mouchoir de poche qui recouvre les septième et huitième places à l'Est. Chicago y est à égalité (37 v.-39 d.) avec Miami et Indiana, sachant que les Pacers sont à l'arrêt en ce moment (trois défaites consécutives). Si on élargit un peu la focale, on voit qu'Atlanta, sixième avec deux longueurs d'avance, s'est mis en danger en présentant le pire bilan de la conférence depuis dix matches (2 v.-8 d.), et que Charlotte, dixième avec deux longueurs de retard sur le trio, n'a pas dit son dernier mot avec six succès dans les huit dernières rencontres.Chicago a les cartes en mainEn fait, les Bulls ont maintenant tout ce qu'il faut pour ne rater les play-offs une deuxième année de suite puisque leurs six derniers matches sont très accessibles. Certes, les quatre prochains seront à jouer à l'extérieur, mais les adversaires ne font pas peur : Pelicans, Sixers, Knicks, Magic et Nets deux fois, des équipes qui ont toutes un bilan négatif. Encore qu'il devient compliqué de battre les Brooklyn Nets puisque les cancres de la NBA, vainqueurs d'Orlando samedi (121-111), ont quasiment autant gagné dans le dernier mois (huit victoires depuis le 1er mars) que lors des quatre précédents (neuf victoires).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages