Basket - NBA - Les Cleveland Cavaliers dominent les Boston Celtics et prennent seuls la tête de la Conférence Est

L'Equipe.fr
A une semaine du début des play-offs, les Cavaliers ont décidé de préserver LeBron James et Kyrie Irving. Les deux joueurs seront laissés au repos lors du dernier déplacement de la saison régulière contre Miami.

Le choc de la nuit de mercredi à jeudi en NBA mettait aux prises Cleveland et Boston, tous deux en tête de Conférence Est avec un bilan identique. Les Cavaliers se sont nettement imposés (114-91) et ont toutes les chances de terminer en tête avant les play-offs.Sur cette fin de saison régulière, seuls les Boston Celtics pouvaient contester à Cleveland, champion en titre, sa place de leader de la Conférence Est. La franchise du Massachusetts avait même fait mieux ces derniers temps en profitant de la méforme des Cavaliers pour prendre seule la tête, avant d'être rejoints lundi soir suite au succès des Cavs contre Orlando. Autant dire que l'opposition entre les deux meilleures équipes de la côte Est valait de l'or, à avec seulement quatre matches à jouer en saison régulière ensuite. Porté par un LeBron James omniprésent (36 pts, 10 rbds, 6 pds), Cleveland a profité d'un deuxième quart à sens unique (38-22) pour prendre le dessus et remporter victoire précieuse (114-91).Boston n'a pas su réagirDésormais, l'équipe de l'Ohio possède un double avantage sur son rival : elle est seule première du classement (51v-27d contre 50v-28d) avec une victoire d'avance et possède de surcroît l'avantage particulier en cas d'égalité à la fin de la saison (Cleveland a remporté trois des quatre oppositions face aux Celtics). Les hommes de Tyronn Lue vont pouvoir envisager la fin d'exercice avec plus de sérénité, tout en continuant à réintégrer leurs blessés, Kyle Korver (6 pts) en tête.Portés dans un premier temps par Isaiah Thomas (26 pts, 4 rbds, 6 pds), les Boston Celtics ont eu du mal à se remettre de leur deuxième quart raté, suivi d'une reprise poussive qui a permis aux visiteurs de se mettre à l'abri. L'écart n'a cessé de croître pour flirter avec les 30 points (90-66 à la fin du 3e quart). Malgré cette défaite, les protégés de Brad Stevens peuvent encore espérer surprendre : leur calendrier est plus favorable que celui de Cleveland, qui achèvera sa saison face à Toronto.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages