Basket - NBA - Les Clippers au rendez-vous, les Lakers s'écroulent contre Minnesota

L'Equipe.fr
Pendant que les Los Angeles Clippers ont aisément dominé Phoenix (124-118), les Lakers sont tombés (104-119) face aux Wolves d'un Ricky Rubio impressionnant (33 points, 10 passes).

Pendant que les Los Angeles Clippers ont aisément dominé Phoenix (124-118), les Lakers sont tombés (104-119) face aux Wolves d'un Ricky Rubio impressionnant (33 points, 10 passes).Les deux franchises de Los Angeles ont à nouveau vécu deux saisons aux trajectoires diamétralement opposées. Pendant que les Clippers, pourtant affectés par l'enchaînement des blessures, ont squatté le haut du tableau à l'Ouest, les Lakers n'ont jamais réussi à décoller, et sont officiellement éliminés de la course aux play-offs depuis deux semaines déjà. Les rencontres de la nuit ont symbolisé ces dynamiques, les Clippers tenant d'un côté leur rang à Phoenix (124-118), pendant que leurs homologues pourpre et or s'inclinaient dans le Minnesota (104-119).Les Clippers proches du Top 4Vingt-quatre heures après avoir dominé Washington au terme d'une jolie démonstration offensive (133-124), les Clippers ont à nouveau marqué plus de 120 points de l'Arizona, dans le sillage de leurs deux leaders, Blake Griffin (31 points) et Chris Paul (29 points, 10 passes). S'ils n'ont pas pris le large au score, les Californiens n'ont jamais été véritablement inquiétés, d'autant que le meilleur élément des Suns, le jeune Devin Booker (33 points, 9 passes) est sorti pour six fautes à cinq minutes du buzzer. Grâce à ce succès, les «Clips» se rapprochent de la 4e place à l'Ouest, actuellement occupée par Utah.Les Lakers, eux, ont subi la loi de Ricky Rubio, qui assure «jouer le meilleur basket de (sa) carrière» et qui l'a prouvé en passant 33 points, 5 rebonds et 10 passes aux Angelinos jeudi soir. Les Wolves (12e) ne feront pas les play-offs cette saison, mais ils savent qu'ils sont désormais capables de construire autour d'un redoutable trio composé, outre du meneur espagnol, de Karl-Anthony Towns (32 points, 21 ans) et d'Andrew Wiggins (27 points, 22 ans). Avec 30 passes pour 11 pertes de balles, la franchise du Minnesota a joué l'un de ses meilleures matches cette saison, et a désormais gagné plus de rencontres (30) que lors du précédent exercice.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages