Basket - NBA - Clippers - Nicolas Batum (32 points) porte les Clippers face à Indiana

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Basket - NBA - Clippers - Nicolas Batum (32 points) porte les Clippers face à Indiana
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ailier international français Nicolas Batum a livré son meilleur match de la saison (32 points, à 3 points de son record en carrière) pour permettre à ses Los Angeles Clippers de décrocher une victoire essentielle (139-133) contre les Pacers d'Indiana. Il pensait peut-être pouvoir passer une soirée tranquille, face à une équipe d'Indiana en perdition, entre les rumeurs de transferts (Turner, Sabonis...) qui pourrissent son quotidien, les blessures (Turner, Brogdon, Lamb) et des résultats sportifs idoines (dix défaites lors des onze derniers matches). À la mi-temps, les LA Clippers de Nicolas Batum semblaient mener tranquillement leur barque (68-59), et le Français n'avait pas même pas un point au compteur. L'affaire a pourtant fini par se jouer dans les derniers instants (139-133), et le capitaine des Bleus est sorti de l'ombre, inscrivant... 32 points en seconde mi-temps, dont un superbe 7 sur 10 à 3 points (plus 5 rebonds et 3 passes). Une performance rare pour l'ailier international (2,03 m, 33 ans), qui tournait cette saison à 8,2 points et 4,7 rebonds de moyenne. 5 Nicolas Batum n'a dépassé les 32 points qu'à cinq reprises dans toute sa carrière en NBA. Son record s'établit à 35 avec Portland (119-107 a.p. contre Houston, le 17 novembre 2012). Il a également inscrit 33 points à quatre reprises. Trois fois en 2012 avec les Trailblazers, et une quatrième en 2015, quelques mois après son transfert à Charlotte, le 15 novembre lors d'un succès (106-94) contre... Portland Le festival Batum a débuté dès le retour des vestiaires par un dunk sur une passe d'Ivica Zubac. Avant qu'une série de trois tirs à 3 points d'affilée, suivis d'un contre et de trois lancers francs, n'offrent aux siens un écart que l'on pensait déjà définitif, au coeur du troisième quart (90-74, 30e). Au début du quatrième, une nouvelle banderille du Français portait le débours des Pacers à 17 longueurs (90-107).

Ce fut le moment choisi par Chris Duarte (24 points, 10/14, 7 rebonds, 6 passes, 3 interceptions), Caris LeVert (26 points, 9/18, 9 rebonds, 4 passes) et Domantas Sabonis (19 points, 11 rebonds, 7 passes) pour sonner la révolte. Mais à chaque fois qu'Indiana se rapprochait, Batum frappait. voir aussi Décryptage vidéo : le contre de Batum contre la Slovénie vu de l'intérieur À 3 points, au lay-up, au dunk... À 130-133, avec 30 secondes à jouer, le Français envoyait d'abord Reggie Jackson, l'autre grand homme des Clippers (26 points) au dunk, avant de provoquer un passage en force sur une pénétration de LeVert qui anéantissait les derniers espoirs des visiteurs.

Après déjà 14 points en troisième quart, Batum venait d'inscrire 18 unités dans le money-time, refusant même un tir à 3 points ouvert qui aurait pu lui permettre d'égaler son record en carrière. Un show aussi réjouissant que nécessaire pour sauver des Clippers qui évoluent toujours sans Kawhi Leonard (genou, incertain cette saison) et naviguent à vue depuis la blessure de leur seconde superstar, Paul George (absent depuis un mois et une déchirure au coude).

« Je n'ai rien fait de fou, j'étais juste ouvert au tir, j'ai profité des opportunités offertes par mes coéquipiers et les tirs sont rentrés », se contentait de souligner le héros du jour. Ce troisième succès en cinq matches permet à la franchise californienne de garder un bilan proche de l'équilibre (22-23) et de s'accrocher à la zone des play-offs (7es) en attendant des jours meilleurs. Indiana, de son côté, glisse toujours plus (15-29, 13e à l'Est). 7 Nicolas Batum a inscrit 7 tirs à 3 points lundi soir. Il avait déjà fait mieux. Le 5 février 2012, avec Portland, il avait totalisé 33 points à 9/15 à 3 points, en sortie de banc (!), lors d'une victoire contre Denver (117-97).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles