Basket - NBA - Consultation - NBA : élisez votre cinq majeur de la saison

L'Equipe.fr
L’Equipe

Cette semaine, L'Équipe vous propose de désigner les cinq meilleurs joueurs de la saison 2019-2020 - un par poste -, en attendant une hypothétique reprise. Ce mardi, choisissez votre arrière.À l'instar de ce que propose la NBA en désignant trois « All NBA Teams » (les trois meilleurs cinq de la saison), L'Équipe vous propose cette semaine de désigner les cinq meilleurs joueurs de la Ligue en 2019-2020, du moins ceux qui ont dominé les débats jusqu'à l'interruption de la saison. De lundi à vendredi, il vous faudra choisir un joueur par poste afin de découvrir samedi le cinq majeur des lecteurs et internautes. Ce mardi, place aux arrières.James Harden (30 ans, Houston Rockets)Ses statistiques cette saison : 34,4 points, 6,4 rebonds, 7,4 passes en 36,7 minutesQui pourrait bien contester à James Harden sa présence dans le cinq de la saison ? L'arrière-meneur était parti pour terminer pour la troisième fois de rang meilleur marqueur de la saison, loin devant Bradley Beal (Washington, 30,5 points par match). Son niveau de performance a ainsi permis d'intégrer Russell Westbrook sans trop impacter le bilan collectif (6e à l'Ouest avec 40 victoires pour 24 défaites). Houston avait pris le pari de jouer « Super Small Ball », et les plus curieux ne demandaient qu'à voir si la formule pouvait fonctionner en play-offs. Harden en était, évidemment, la clé de voûte.Classement de la conférence OuestBradley Beal (26 ans, Washington Wizards)Ses statistiques : 30,5 points, 4,2 rebonds, 6,1 passes en 36 minutesToute la saison, celui qui avait été sélectionné en troisième position par les Wizards en 2012 a fait montre d'un bon sens des responsabilités en qualité de guide d'une équipe peu ambitieuse (24 victoires, 40 défaites, 9e à l'Est). Oublié par les coaches lorsqu'il a fallu compléter les sélections pour le All-Star Game, Beal a probablement payé les résultats discrets de sa franchise. Tout en laissant également l'impression que sa progression (+4,9 points par match) est notamment due à l'absence de John Wall (tendon d'Achille). Toujours est-il que marquer plus de 30 points par match en moyenne, dans un tel contexte, n'est pas aisé.Jimmy Butler (30 ans, Miami Heat)Ses statistiques : 20,2 points, 6,6 rebonds, 6,1 passesEn Floride, Jimmy Butler a retrouvé un rôle de leader qui lui avait un peu échappé lors de ses passages chez les Minnesota Timberwolves (2017-2018) et chez les Philadelphia Sixers (2018-2019). Si son adresse, notamment à trois points (24,8 %, en baisse de 9 points par rapport à 2018-2019), a pris un sacré coup à Miami, Jimmy « Buckets » (son surnom) a fait en sorte de se montrer très disponible pour ses partenaires. L'ancien joueur de Chicago est une des raisons pour lesquelles Miami s'affiche en quatrième position de la Conférence Est (41 victoires).Classement de la conférence EstDevin Booker (23 ans, Phoenix Suns)Ses statistiques : 26,1 points, 4,2 rebonds, 6,6 passes en 36,1 minutesOn oublie presque un peu trop facilement que Devin Booker n'a que 23 ans et pourtant déjà 5 saisons au compteur. Ses Phoenix Suns ont un temps prétendu à un ticket pour les play-offs, avant de s'enfoncer, comme sur les neuf saisons précédentes, dans les profondeurs du classement. Un peu trop seul, Booker a tout de même proposé une jolie progression au tir (48,7 %, 36 % à trois points) sans se relâcher dans les autres domaines. Il a été sélectionné pour la première fois de sa carrière pour le All-Star Game, ce qui démontre que son talent ne passe pas inaperçu auprès des coaches.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi