Basket - NBA - La course aux play-offs, épisode 3: à l'Est, tout est encore possible ; à l'Ouest, Portland a pris l'avantage

L'Equipe.fr
Jusqu'à la fin de la saison régulière de NBA, nous vous proposons un point hebdomadaire sur la course aux play-offs. De la première à la huitième place de chaque Conférence, retrouvez les tendances du moment.

Jusqu'à la fin de la saison régulière de NBA, nous vous proposons un point hebdomadaire sur la course aux play-offs. De la première à la huitième place de chaque Conférence, retrouvez les tendances du moment.A l'Est LE LEADER : CLEVELAND DÉTRÔNÉC'est l'énigme de cette fin de saison régulière : à quoi joue Cleveland? Leaders incontestés de la conférence Est pendant quatre mois, les champions en titre ont perdu dix matches en mars (6v-10d), et restent sur trois revers de rang, ce qui a propulsé les Celtics au sommet. Du coup, tout est relancé dans le Top 4 : même Washington (3e) et Toronto (4e) sont encore capables de chercher la première place! L'affrontement entre les Cavaliers et les Celtics, le 5 avril, pourrait bouleverser le classement final. En jeu : l'avantage du terrain, que les quatre franchises tenteront de garder le plus loin possible durant les play-offs. LES DERNIERS BILLETS : SEPT ÉQUIPES ENCORE AUX PRISES Les deux dernières semaines de la saison régulière auront pour principal intérêt de voir si Chicago (9e), Detroit (10e) et Charlotte (11e) peuvent réussir à chambouler la hiérarchie. Atlanta (5) et Milwaukee (6e) ont un peu de marge mais rien n'est encore fait, tandis que Miami (7e) et Indiana (8e), provisoirement qualifiés, n'auront pas le droit à la moindre erreur. Un coup d'oeil aux calendriers permet de voir que celui de des Hornets est particulièrement compliqué, tandis que celui des Bulls est franchement très abordable. Et que la plupart de ces sept équipes s'affronteront mutuellement durant ces douze prochains jours...Le classement de la conférence Est POUR EUX, C'EST FINI : NEW YORK ATTENDRA ENCORE Les arrivées de Derrick Rose et de Joakim Noah semblaient pouvoir faire des Knicks de très sérieux trouble-fêtes à l'Est. Mais rien n'a marché comme prévu, et au moment où le pivot tricolore a été suspendu 20 rencontres, la franchise de New York était déjà officiellement éliminée des play-offs. Cette année encore, les Knicks ne gagneront même pas 35 matches. Ils possèdent aujourd'hui le même bilan (28v-47d) que les 76ers, une équipe sans ambition immédiate, minée par les blessures et en pleine reconstruction... Pour Orlando et Brooklyn, dans une situation encore moins reluisante, la messe est dite depuis longtemps.A l'Ouest LE LEADER : SAN ANTONIO A LÂCHÉ PRISE Un temps passés en tête de la conférence, les Spurs ont laissé traîner quelques défaites évitables (Portland, Memphis) et n'ont surtout pas réussi à renverser les Warriors (98-110), laissant la franchise de la Baie s'envoler pour de bon (61v-14d, contre 57v-17d). Un écart que les Texans ne devraient plus pouvoir combler. Le podium (Golden State 1, San Antonio 2, Houston 3) semble désormais figé. La quatrième place va se jouer entre le Jazz (4e), les Clippers (5e), voire le Thunder (6e) qui effectue une belle remontée sous l'impulsion de son extraterrestre de meneur, Russell Westbrook.LES DERNIERS BILLETS : PORTLAND A L'AVANTAGE SUR DENVERAlors que Denver s'était confortablement installé au huitième rang, un bref relâchement (double revers contre Houston, défaite face à New Orleans) a relancé Portland, qui s'est empressé de confirmer sa belle dynamique en remportant l'affrontement direct face aux Nuggets (122-113), jeudi. La franchise de l'Oregon est quasiment de retour à l'équilibre (37v-38d) et a trouvé son rythme de croisière, l'apport de Jusuf Nurkic (15,2 points et 10,4 rebonds) s'étant avéré décisif. On rappelera que le pivot bosnien a été envoyé à Portland mi-février, en provenance... de Denver, où il n'était quasiment pas utilisé. Les Nuggets (35v-39d), qui joueront six de leurs huit derniers matches à l'extérieurs, devront se surpasser pour accrocher le wagon des play-offs. POUR EUX, C'EST FINI : LES KINGS ÉLIMINÉS, MINNESOTA ET DALLAS DEVRAIENT SUIVREAprès les Lakers et les Suns, les Kings de Sacramento (29v-46d) ont été officiellement éliminés de la course aux play-offs - et cela ne constitue pas une surprise, surtout depuis que DeMarcus Cousins a quitté la Californie. Mais la franchise qu'il a rejoint, New Orleans (32v-43d), ne devrait pas tarder à suivre le mouvement, tout comme Dallas (31v-43d) et Minnesota (30v-44d), qui n'ont jamais semblé en mesure de créer la surprise cette saison à l'Ouest.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages