Basket - NBA - Débuts réussis pour Nicolas Batum avec les Clippers

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Titulaire avec les Los Angeles Clippers, tombeurs des Lakers, champions en titre, en ouverture de la saison (116-109), l'arrière-ailier français Nicolas Batum a parfaitement tenu son rôle pour ses débuts avec sa nouvelle franchise. Cela peut avoir l'air de rien et pourtant, c'est assurément un premier pas important qu'a réalisé Nicolas Batum pour son entrée officielle sur la scène californienne avec sa nouvelle équipe, les Los Angeles Clippers. Au-delà de la victoire de « prestige » sur le champion en titre (116-109) et de stats décentes sans être ronflantes (3 points, 6 rebonds, 6 passes, 2 interceptions), l'arrière-ailier français a surtout réactivé la machine, lui qui n'avait plus foulé un parquet en match officiel depuis... la rencontre NBA délocalisée à Paris, le 24 janvier 2020 face à Milwaukee ! Poussé vers la sortie par les Charlotte Hornets il y a un mois après l'arrivée de Gordon Hayward, un an avant la fin de son énorme contrat (120 millions de dollars sur cinq ans), l'arrière-ailier français ne pesait plus grand-chose en Caroline du Nord la saison passée (3,6 pts, 4,5 rbds, 3 passes en moyenne en 23 minutes - pour 22 matches joués) et semblait porter sa richesse comme un fardeau. lire aussi Nicolas Batum : « J'avais le choix du roi » avant de signer aux Clippers À Los Angeles, Batum est en terre de renaissance. À 32 ans, en année olympique, le capitaine des Bleus est en quête de jeu, de sourires, de sensations. Et pour ses premiers instants en compétition 2020-2021, le champion d'Europe 2013 a eu droit à tout cela ! Propulsé titulaire, comme il le fut lors des quatre matches de présaison, Batum a même disposé du troisième plus gros temps de jeu de son équipe (28 minutes), profitant à plein également de la blessure de Marcus Morris, qui lui permet d'étirer son champ d'expression et ses minutes sur le parquet. Batum pleinement dans son rôle En tout cas, l'ancien Manceau fut dans le registre où le nouveau le coach des Clippers, Tyronn Lue, l'attend sans doute cette saison. Utile, défenseur, altruiste, facilitateur de jeu, il a d'abord oeuvré pour la cause collective et pour mettre les deux stars, Kawhi Leonard et Paul George, dans les meilleures dispositions, ne prenant que quatre tirs dans le match. Un rôle de lieutenant qu'il a revendiqué tout au long de sa carrière et pour lequel sa polyvalence et sa capacité à amasser les petites choses sur un terrain seront cette saison des atouts précieux, au service de Clippers eux aussi revanchards et candidats au titre.