Basket - NBA - Dallas s'impose à Los Angeles et laisse les Clippers au bord du gouffre en play-offs NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les LA Clippers ont cédé dans le capital match 5 à domicile face au Dallas (100-105) d'un Luka Doncic étincelant (42 points) mercredi soir. Désormais menés 3-2 dans leur série, ils n'ont plus droit à l'erreur. La vision du ballon flirtant avec l'arceau avant de finalement ressortir du cercle a dû tournoyer dans la tête de Nicolas Batum après le buzzer final. Le petit shoot dans le trafic dont le Français a hérité à neuf secondes du buzzer aurait pu redonner l'avantage à ses Clippers alors menés d'un point (100-101). lire aussi Le tableau des play-offs Le sort en a décidé autrement et les Clippers, forcés de faire faute, ont finalement cédé face à Dallas (100-105). Batum, lancé une nouvelle fois au poste de... pivot, n'a en réalité rien à se reprocher après une partie exemplaire (10 points, 3/7 au tir, 7 rebonds, 2 passes, 1 interception, 0 balle perdue en 33 minutes ainsi qu'un « + /- » de +18), notamment quand il fut opposé avec réussite en défense dans le money-time à Luka Doncic. Luka Doncic magistral Dans une série où après cinq manches, aucune équipe ne s'est encore imposée à domicile (c'est la première fois que cela arrive depuis 1995, la troisième dans l'histoire), voilà les Clippers au bord du gouffre, menés 3 à 2 par des Mavericks opportunistes, vaillants et surtout au jeu collectif mieux huilé que leur hôte. Après la claque reçue à domicile (81-106), les hommes de Rick Carlisle ont réagi de la meilleure des manières, portés par leur artificier slovène. lire aussi Utah élimine Memphis Auteur d'une partie magistrale, Luka Doncic (42 points, 17/37 au tir, 6/12 à 3 points, 8 rebonds, 14 passes au final) a guidé les siens, ouvrant la voie du 24 à 3 décisif passé en cinq minutes par les Texans aux Clippers au tournant des troisième et quatrième quarts (de 67-72 à 91-75 pour Dallas). Impliqué au scoring ou à la passe sur 17 des 24 points, l'ancien MVP de l'Euroligue, torturé par des problèmes aux cervicales il y a encore deux jours, a posé sa main sur la rencontre avec classe et magie. Même limité à deux points dans le dernier quart, c'est lui qui offrait à Tim Hardaway Jr (20 points) la passe du break décisif (98-91, 46e).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les Clippers ont passé la dernière période à courir après le score et, au courage, en s'appuyant sur une défense retrouvée, ont recollé. Mais se reposant plus sur la fin sur des exploits individuels de ses leaders Paul George (23 points, 10 rebonds) et Kawhi Leonard (20), auteurs de neuf balles perdues cumulées, que sur un vrai fond de jeu, ont échoué sur le fil. Dallas, qui n'a plus remporté une série de play-offs depuis l'année de son titre, en 2011, accueillera, dans une salle comble, le match 6 dans la nuit de vendredi à samedi. lire aussi Atlanta et Philadelphie éliminent New York et Washington