Basket - NBA - Les Detroit Pistons s'offrent Milwaukee en NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • 76ers de Philadelphie
    76ers de Philadelphie
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Bucks de Milwaukee
    Bucks de Milwaukee
    En directAujourd’huiDemaincontre--|

Derniers de la Conférence Est, les Detroit Pistons se sont imposés sur le parquet des champions en titre, les Milwaukee Bucks (106-115), qui restaient pourtant sur six succès consécutifs. Le leader, Chicago, a lui enchaîné avec une huitième victoire d'affilée face à Orlando (102-98). C'était donc une nuit à se révolter, à retirer ses vieilles hardes et à monter au front. Les Detroit Pistons, derniers de la Conférence Est avant la rencontre, avec le plus triste bilan de la NBA cette saison (6-28), se sont en effet imposés sur le parquet de la franchise, championne en titre, les Milwaukee Bucks (106-115). Tout pourtant concordait pour que cela n'arrive pas. Les Bucks du double MVP, Giannis Antetokounmpo, étaient sur un run de six succès de suite et Detroit, qui n'avait remporté que deux matches sur ses dix dernières sorties, restait sur douze revers de suite en saison régulière face au team du Wisconsin !

Mais voilà, dans un contexte chamboulé et une hiérarchie forcément distordue par la situation sanitaire et les protocoles Covid qui font et défont les effectifs depuis des semaines, Detroit a porté beau et décroché sa deuxième victoire de rang, la septième de la saison et sa troisième seulement à l'extérieur. Il le doit beaucoup, une nouvelle fois à son ailier, Saddiq Bey, qui vit cette semaine des jours heureux. Après son son tir décisif en overtime face aux Spurs lors du match précédent, l'ailier des Pistons a établi face aux Bucks son record en carrière, avec 34 points. lire aussi Calendrier/Résultats Triple-double pour Joel Embiid (Philadelphie) En face, la triplette star des Bucks, Giannis Antetokounmpo (31 pts, 10 rbds, 7 passes), Jrue Holiday (29 pts) et Khris Middleton, était pourtant là, mais elle ne put combler les treize points de retard à l'entrée des trois dernières minutes. « Grandir dans cette Ligue n'est pas facile, mais cette victoire est un grand pas en avant pour nous », pouvait conclure le coach des Pistons, Dwane Casey, à la sortie. Cette défaite fait en tout cas les affaires du leader à l'Est, Chicago, vainqueur d'un huitième match consécutif, face à Orlando cette fois (102-98), dans les pas de DeMar DeRozan, chaud comme une bouillotte encore, avec 29 points, bien épaulé par Zach Lavine (27 pts) et Nikola Vucevic (13 pts, 17 rbds).

De son côté, Philadelphie, porté par un immense Joel Embiid, auteur de son troisième triple-double en carrière (31 points, 15 rbds, 10 passes), a enchaîné une quatrième victoire de rang face à la lanterne rouge à l'Ouest, Houston (133-113). Des Rockets désormais plombés par huit défaites d'affilée et qui avaient suspendu pour ce match Kevin Porter Jr et Christian Wood pour manquement aux règles de conduite de l'équipe. Et aussi... Dans une bataille serrée à l'Est pour un accessit aux play-off, Washington a dominé Charlotte (124-121), avec un tandem Kyle Kuzma (36 pts, 14 rbds) - Bradley Beal (35 pts, 8 passes) tonitruant. À l'Ouest, Dallas a pris le meilleur sur Denver (103-89), avec un Luka Doncic à la distribution (15 passes, son record de la saison) et malgré les 27 unités et 16 rebonds du pivot des Nuggets, Nikola Jokic.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles