Basket - NBA - Deuxième victoire pour San Antonio face à Memphis au premier tour des play-offs

L'Equipe.fr
L'ailier des Spurs Kawhi Leonard, touché à la cheville gauche, manquera le match deux de la Conférence ouest entre San Antonio et Golden State, mardi soir.

Portés par un Kawhi Leonard étincelant (37 pts), les San Antonio Spurs ont remporté leur deuxième victoire au premier tour des play-offs face aux Memphis Grizzlies (96-82). Les Texans ont tout de même laissé filer une avance 26 points avant de reprendre le dessus en fin de match.

Les San Antonio Spurs ont fait la moitié du chemin qui doit les mener en demi-finale de Conférence des play-offs. Lundi soir, les hommes de Gregg Popovich ont une nouvelle fois pris le dessus sur les Memphis Grizzlies (96-82) pour aborder les deux prochains matches à l'extérieur en toute sérénité. Le score de ce deuxième duel est pourtant trompeur : s'ils n'ont encore marqué que 82 points, les Grizzlies ont donné beaucoup plus de fil à retordre aux Texans, et ont réussi à trouver les solutions qui leur permettront d'espérer revenir en course sur leur parquet.

Portés par un énorme Kawhi Leonard (37 pts dont 19/19 aux lancers, 11 rbds, 2 pds), les San Antonio Spurs ont très rapidement creusé l'écart en début de match. Aux 13 points d'avance obtenus en fin de premier quart (29-16), se sont ajouté six unités supplémentaires pour flirter avec les 20 points d'avantage à la pause (56-37, 24e). Les locaux ont même compté jusqu'à 26 points d'avance face à un adversaire dépassé par les événements et l'agressivité des Spurs (22 fautes à 13). Surclassés dans le jeu, les hommes de David Fizdale ont alors choisi de muscler les débats, ce qui a permis de relancer la partie.

Les Spurs se relancent au large

Action après action, Mike Conley (24 pts, 8 pds) et consorts ont grappillé du terrain. Intraitables en défense et à l'énergie, ils ont provoqué 7 pertes de balle adverses pour signer un 34-19 en 16 minutes. L'activité des remplaçants de l'équipe visiteuse (31 pts contre 19 pour San Antonio), Zach Randolph en tête (18 pts, 10 rbds) a largement compensé le manque d'impact des extérieurs. Côté Spurs, Patty Mills (5 pts à 1/9) ou encore Manu Ginobili (0 pt à 0/4 en 19') ont manqué d'impact. À 10 minutes du terme, la dynamique était alors clairement en faveur de Memphis (75-71, 38e).

Sans vraiment paniquer, les Spurs ont cherché d'autres solutions que le jeu près du panier, face à une défense resserrée. C'est d'ailleurs face à ce dispositif visant à limiter les espaces près de la raquette que les hommes de Gregg Popovich ont trouvé la solution, à trois points : Tony Parker (15 pts à 6/14 dont 3/5 à trois points, 3 rbds, 1 pd), Pau Gasol (10 pts, 5 rbds) et Danny Green (12 pts à 4/5 de loin) ont chacun marqué de loin. Trois tirs primés qui ont fait énormément de bien à leur équipe, qui a repris la main tandis que les Grizzlies ont forcé leurs actions (37,8% au tir). Marc Gasol (12 pts, 6 rbds, 3 pds) n'a cessé de se frustrer et de pester contre l'arbitrage, tandis que San Antonio a finalement repris le dessus au rebond (39-35).

Malgré l'écart final, le déroulé de la rencontre a livré de nombreux enseignements pour les deux formations : Memphis se sait désormais capable de faire jeu égal - voire mieux - à condition d'imposer à San Antonio un match défensif, tandis que les Spurs devront trouver d'autres armes que leur jeu près du panier, et conserver une concentration de tous les instants, pour espérer réussir le break à l'extérieur. Premier match à Memphis jeudi soir.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages