Basket - NBA - Enes Kanter (Boston Celtics) prend position pour les Ouïghours

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Enes Kanter a publié sur ses réseaux sociaux plusieurs messages dénonçant le traitement de la Chine envers les Ouïghours. Des accusations qui ont entraîné une disparition des résumés de match des Boston Celtics sur la plateforme sportive chinoise du groupe Tencent. Pivot des Boston Celtics, Enes Kanter a publié une série de vidéos dénonçant les atteintes aux droits de l'homme commises par le régime chinois. Après avoir évoqué le Tibet deux jours plus tôt, le Turc a récidivé vendredi avec une publication accusant la Chine de commettre un « génocide » contre le peuple ouïgour. Le pays est régulièrement accusé par les ONG défendant les droits de l'homme de persécuter cette minorité musulmane, dont près d'un million de membres seraient détenus dans des camps de travail forcé. lire aussi Des militants ouïghours et tibétains manifestent contre les JO d'hiver de Pékin

Après ces nouvelles prises de position politique de Kanter, connu pour son activisme (notamment dans son pays où il s'est publiquement opposé au président Erdogan), le joueur a été critiqué sur les réseaux sociaux chinois et son nom a été bloqué sur la plateforme de messagerie locale Weibo. Selon l'agence Reuters, des résumés des matches des Celtics ont aussi disparu de la plateforme sportive du groupe Tencent. Un porte-parole du département d'État du pays (l'équivalent du ministère des Affaires étrangères). « Les États-Unis sont profondément préoccupés par les actions menées en Chine contre la NBA, en raison des déclarations faites par un joueur au sujet du Tibet. » L'affaire a même pris une dimension diplomatique. « Les États-Unis sont profondément préoccupés par les actions menées en Chine contre la NBA, en raison des déclarations faites par un joueur au sujet du Tibet », a affirmé un porte-parole du département d'État du pays (l'équivalent du ministère des Affaires étrangères) dans un e-mail, dont le contenu a été rapporté par l'agence Reuters.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles