Basket - NBA - Entorse de la cheville droite et durée d'absence indéterminée pour LeBron James

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

LeBron James a été victime d'une entorse à la cheville droite, samedi lors du match les Los Angeles Lakers face à Atlanta. On ne sait pas encore combien de temps il sera absent. Les Los Angeles Lakers ont annoncé que LeBron James s'était fait une sévère entorse à la cheville droite, samedi lors de la défaite de l'équipe californienne contre Atlanta (99-94), et que la durée de son absence était déterminée. Une bonne nouvelle toutefois : la radio, passée après le match n'a révélé aucun dommage osseux. Restait ensuite à attendre le résultat de l'IRM. Aucun détail n'a filtré sur l'état du ligament affecté, qui semble donc devoir être celui entre le tibia et le péroné. Mais l'impossibilité de déterminer quand James pourrait reprendre le basket indique qu'il a subi un important dommage. Selon la sévérité de ce type de blessure, les durées d'indisponibilité peuvent aller de quelques semaines à plusieurs mois. La seconde moitié de la saison régulière doit se terminer fin mai, avant des play-offs devant mener aux finales mi-juillet. LeBron James « Je reviendrai bientôt comme si je n'étais jamais parti » Les Lakers n'ont pas communiqué sur l'état physique de leur joueur, mais ce dernier a pris la peine d'exprimer sa déception, autant que sa détermination sur Twitter. « Rien ne me met plus en colère et ne m'attriste plus que de ne pas être disponible pour mes coéquipiers, a écrit LeBron James. Je suis blessé à l'intérieur et à l'extérieur en ce moment. Le chemin de la guérison commence maintenant. Je reviendrai bientôt comme si je n'étais jamais parti. » Quelques heures plus tôt, c'est un cri de douleur qui avait déchiré le huis clos silencieux du Staples Center au début du deuxième quart-temps. A la lutte pour un ballon, James est entré en collision avec Solomon Hill, qui, dans sa chute, a d'abord fait légèrement plier son genou droit, puis provoqué une torsion bien plus accentuée de la cheville vers l'extérieur. « Je ne l'ai jamais entendu crier comme ça, jamais. Ça a dû lui faire mal, c'est sûr », a réagi son coéquipier Kyle Kuzma après-coup. Immédiatement, James a en effet saisi sa jambe droite, se tordant de douleur et rampant hors des limites du parquet. Quelques secondes plus tard, il s'est finalement relevé et a regagné son banc péniblement.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Solomon Hill, qui a percuté James lors du match « Je ne blesserais jamais un joueur volontairement » A la surprise générale, l'ailier de 36 ans a aussitôt repris le jeu et même inscrit un panier à trois points, après lequel il s'est réceptionné sur la seule jambe gauche. Mais il n'a pu continuer la partie, contraint de finalement regagner le vestiaire, en boitant, non sans faire voler une chaise sur son trajet, victime de sa frustration. Plusieurs coéquipiers de LeBron James ont induit que Hill s'était sciemment projeté sur la jambe de James. « Il a plongé en avant et a pris sa jambe sous lui. Je n'ai pas vraiment l'impression que c'était une de ces actions pour une balle perdue », a déploré Montrezl Harrell. Solomon Hill a tenu à répliquer sur Twitter, assurant que son geste n'avait pas été intentionnel : « Je ne blesserais jamais un joueur volontairement... il le sait. C'est tout ce qui compte pour moi. Je prie pour son prompt rétablissement ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Montrezl Harrell « Nous oublions parfois qu'il est humain » LeBron James avait déjà souffert d'une entorse à la cheville gauche lors de la présaison 2017 et avait mis deux semaines à s'en remettre. « Il prend soin de son corps à l'extrême, a commenté Harrell. Il mange, dort et prépare son corps comme il faut. Il est le premier dans cette salle les jours de match, et il est le premier dans les installations les jours d'entraînement. Nous oublions parfois qu'il est humain, à le voir souffrir comme ça. » Les Lakers, troisièmes de la conférence Ouest, doivent déjà composer sans leur autre star, Anthony Davis, qui soigne depuis plus d'un mois une inflammation du tendon d'Achille droit et l'élongation au mollet qu'elle a causée. Sans ses deux leaders, L.A. n'est évidemment pas la même équipe. Le prochain match qui attend la formation californienne a lieu dimanche sur le parquet de Phoenix, qui vient de justement lui chiper la deuxième place au classement. Parce qu'il ne lâche jamais rien, James sera d'ailleurs du voyage, selon un porte-parole du club. lire aussi Toute l'actualité de la NBA