Basket - NBA - Les finales NBA entre les Phoenix Suns et les Milwaukee Bucks en six chiffres

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'affiche entre les Phoenix Suns et les Milwaukee Bucks offre une opposition inédite à ce niveau et qui détonne au niveau statistique. Que ce soit dans l'effectif des Phoenix Suns ou celui des Milwaukee Bucks, il n'y a pas le moindre joueur ayant déjà été sacré champion NBA. Un seul a l'expérience des finales : Jae Crowder (Phoenix) qui a atteint ce niveau avec le Miami Heat la saison dernière. 1 Les deux équipes cumulent un titre, celui de Milwaukee en 1971, à elle deux. Cela faisait dix ans que l'affiche de la finale n'avait pas opposé deux équipes avec un palmarès cumulé aussi réduit. À l'époque, il s'agissait du Miami Heat et des Dallas Mavericks (1 titre pour ces derniers acquis face... au Heat cinq ans plus tôt). 2 Si les finales vont au bout des sept matches, la dernière rencontre se jouera dans la nuit du 22 ou 23 juillet prochain. Compte tenu du décalage horaire entre Tokyo et les États-Unis, il n'y aura que deux jours entre ce match 7 éventuel et l'ouverture du tournoi masculin des Jeux Olympiques qui concerne trois joueurs de Team USA : Devin Booker (Phoenix), Khris Middleton et Jrue Holiday (Milwaukee). 3 Pour la troisième saison consécutive, la NBA va offrir une affiche inédite en finale avec ce Phoenix Suns-Milwaukee Bucks. Avant cela, Golden State et Toronto (2019) puis les Los Angeles Lakers et Miami (2020) ne s'étaient jamais rencontrés à ce niveau de compétition. 16 Chris Paul a dû attendre de jouer sa seizième saison en NBA avant de disputer sa première finale. Jusque-là, le meneur n'avait disputé qu'une seule finale de Conférence, perdue avec les Houston Rockets en 2018 (défaite au match 7 contre Golden State). Il était jusqu'à maintenant le seul joueur à compter plus de dix sélections au All-Star Game sans avoir joué de finale. 1968 Les deux franchises ont été fondées la même année, au coeur d'une période d'expansion de la ligue passée de neuf à quatorze équipes en moins d'une décennie. Elles ont connu un certain succès dans leurs premières saisons : Milwaukee a obtenu un titre (1971) et disputé une finale (1974) et Phoenix a joué une finale (1976). lire aussi Milwaukee élimine Atlanta et rejoint Phoenix en finale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles