Basket - NBA - Les Golden State Warriors balaient Portland et foncent au deuxième tour

L'Equipe.fr
A l'issue d'une impressionnante démonstration de force, les Warriors ont décroché lundi un quatrième succès en quatre rencontres face à Portland (128-103), validant ainsi leur billet pour les demi-finales de conférence.

A l'issue d'une impressionnante démonstration de force, les Warriors ont décroché lundi un quatrième succès en quatre rencontres face à Portland (128-103), validant ainsi leur billet pour les demi-finales de conférence.Portland ne s'était pas fait d'illusions : face aux Warriors, tout autre résultat qu'un lourd revers au premier tour des play-offs aurait relevé de l'exploit. Avec ses deux leaders offensifs, Damian Lillard et C.J. McCollum, les Blazers espéraient tout de même arracher une ou deux victoires face aux vice-champions en titre. Ils n'y sont pas parvenus. Ce lundi, pour ce qui restera comme leur dernier match de l'exercice 2016-2017, les hommes de Terry Stotts se sont lourdement inclinés (128-103), noyés par l'incroyable adresse des artilleurs de Golden State, à commencer par Stephen Curry (37 points).Un premier quart-temps sensationnelLes Blazers n'ont pas existé dans cette rencontre, la faute à un début de match ébouriffant des visiteurs, qui ont passé un 14-0 en trois minutes (puis 22-3 en six) pour ne plus jamais regarder dans le rétro. A la fin du premier quart-temps, les Warriors menaient déjà de 23 longueurs (45-22), boostés par le retour de Kevin Durant (10 points) qui avait manqué les deux dernières rencontres. Dans le sillage d'un Curry insolent d'adresse (7/11 à trois points, 12/20 au total, 37 points, 7 rebonds et 8 passes), les Californiens ont franchi la barre des 70 unités à la pause, puis celle des 100 avant le début du quatrième quart-temps.Il ne leur restait donc plus qu'à dérouler leur basket, mettre au repos Draymond Green (21 points, 6 rebonds, 4 passes) et Klay Thompson (18 points), et faire briller leur banc, à l'image de David West (12 points) ou Andre Iguodala (5 points, 5 rebonds, 5 passes). Le public du Moda Center, éteint, ne s'est réveillé qu'à l'occasion des exploits de Damian Lillard (34 points), seul, tout seul ce lundi pour faire face à l'armada de Golden State. Le meneur de jeu n'a pas été soutenu par son fidèle lieutenant C.J. McCollum, transparent (6 points à 2/12).Le «sweep» réussi par les Warriors (leur premier depuis les play-offs 2015, le troisième de leur histoire), sans leur coach Steve Kerr, dont l'état de santé suscite toujours l'inquiétude, leur permettra de souffler avant d'aborder le deuxième tour. Les joueurs de la Baie y affronteront le vainqueur de l'opposition entre le Jazz et les Clippers, indécise pour l'instant (2-2).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages