Basket - NBA - Les Golden State Warriors renversent les Portland Trail Blazers et s'envolent dans leur série

L'Equipe.fr
Menés de 16 points en milieu de troisième quart, les Golden State Warriors ont réussi un formidable retour face à Portland pour remporter le match 3 de la série du premier tour des play-offs (119-113). Un coup dur pour les Trail Blazers, désormais menés 3-0.

Menés de 16 points en milieu de troisième quart, les Golden State Warriors ont réussi un formidable retour face à Portland pour remporter le match 3 de la série du premier tour des play-offs (119-113). Un coup dur pour les Trail Blazers, désormais menés 3-0.Même lorsqu'ils évoluent près de leur meilleur niveau, les Portland Trail Blazers n'ont pas les armes pour lutter contre le rouleau compresseur que représentent les Golden State Warriors. Les hommes de Terry Stotts en ont fait l'amère expérience samedi soir alors qu'ils négociaient leur troisième opposition face à la meilleure équipe de la saison régulière. Convaincants pendant une trentaine de minutes, Damian Lillard (31 pts), C.J. McCollum (32 pts) et Evan Turner (17 pts, 8 rbds) avaient fait le nécessaire pour offrir une belle marge d'avance à leur équipe (80-64, 30e).Empruntés jusque-là, maladroits à trois points (12/36 au final, 33,3%), les Warriors s'en sont remis à Klay Thompson (24 pts) pour les relancer. Intenable, l'ailier a inscrit 14 points dans le seul troisième quart, propulsant son équipe vers un formidable 19-1. Également discret, Stephen Curry en a profité pour prendre le relais de son partenaire, terminant même meilleur marqueur du match (34 pts à 10/25, 5/14 à trois points, 8 pds). S'ils ont résisté en début de quatrième période, les locaux ont fini par lâcher prise au moment d'aborder le money time, ne réussissant pas à revenir à moins de deux possessions d'écart.Durant et Kerr absents, un banc efficaceAu-delà du scenario de ce match plutôt fou, c'est son contexte qui pourrait miner les espoirs des Blazers. Pour la deuxième rencontre consécutive, les Warriors ont joué sans Kevin Durant, qui a préféré ne prendre aucun risque en raison d'une douleur au mollet gauche. Sur le banc, Steve Kerr était lui absent, car malade.Deux absences de poids largement compensées par le banc de Golden State, qui a su prêter main forte au moment de revenir dans le match. Lorsqu'ils ont fait appel à JaVale McGee, les Californiens ont réussi à sollicité leur pivot qui s'est régalé (14 pts à 6/8,4 rbds). Surtout, l'ancien joueur de Denver s'est démarqué en terminant le match avec le meilleur «+/-» de son équipe (+24), outil qui détermine l'évolution du score lorsqu'un joueur et sur le terrain. Andre Iguodala (16 pts à 5/12, 7 rbds, 3 pds) a retrouvé ses meilleures sensations, celles qui avaient fait de lui le MVP des finales 2015, année du titre des Warriors.Nurkic de retourDu côté de Portland, Terry Stotts avait fait le choix de solliciter Jusuf Nurkic, son pivot polyvalent, sur la touche en raison d'une fracture à un péroné. Le Bosnien a eu beaucoup de mal à bouger sur le terrain mais a offert à son équipe un point de fixation près du cercle plutôt appréciable par séquence. En 17 minutes, il a réussi à capter 11 rebonds (pour 2 points) tout en délivrant 4 passes décisives. Sa présence sur le terrain est tout de même devenue problématique lorsque les Warriors ont réussi à accélérer le jeu, tout en le ciblant en défense.Désunis en deuxième partie de match, les Blazers ont fini par multiplier les balles perdues (16 contre 7 pour Golden State), offrant ainsi à leurs adversaires 21 points sur ces offrandes. En leader défensif exemplaire, Draymond Green (9 pts, 8 rbds, 7 pds, 6 ctrs) s'est chargé de montrer l'exemple. À 108-100 pour les «Dubs» et 4 minutes à jouer, le public de Portland s'est rendu à l'évidence et a commencé à quitter les tribunes. Même le panier de Noah Vonleh (10 pts, 7 rbds) inscrit à 1'30" du terme (110-106, 47e) n'a pas réussi à leur redonner un brin d'espoir : dans la foulée, Stephen Curry a marqué un panier à trois points dont lui seul a le secret pour plier l'affaire.Les deux équipes ont rendez-vous lundi soir pour ce qui pourrait être le dernier match de leur série. Il s'agira avant tout pour Portland d'essayer de remporter au moins un match à domicile pour retourner à Oakland. Il leur faudra pour cela produire le match presque parfait. Et même si ce devait être le cas, ça pourrait ne pas être suffisant face à une équipe qui possède autant de ressources.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages