Basket - NBA - Les Golden State Warriors remportent le choc au sommet chez le Utah Jazz

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jazz de l'Utah
    Jazz de l'Utah
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Warriors de Golden State
    Warriors de Golden State
    En directAujourd’huiDemaincontre--|

Une semaine après avoir dominé Phoenix, les Golden State Warriors se sont imposés sur le parquet d'un autre gros bras : le Utah Jazz (123-116) malgré un excellent Rudy Gobert. Les Golden State Warriors ont bien profité des fêtes de fin d'année pour affirmer leur emprise sur la conférence Ouest qu'ils dominent avec 28 victoires et 7 défaites au compteur désormais. Le jour de Noël, ils s'étaient imposés sur le parquet des Phoenix Suns (116-107), deuxième de la conférence. Et voilà que pour le Nouvel An, ils ont pris le meilleur, à Salt Lake City, sur le Utah Jazz (123-116) actuel troisième. « S'imposer dans ce genre de contexte, à l'extérieur, c'est comme cela qu'on peut bâtir sa confiance et montrer qui nous sommes, a souligné Stephen Curry. Notre ADN, c'est de vouloir gagner des titres et il faut obtenir des victoires comme celle-là pour y parvenir. »

Les Warriors ont fini plus fort un match qui a joué au yo-yo. Les Californiens semblaient avoir le contrôle de la rencontre à la pause (64-50 grâce à 53 % de réussite au tir) mais ont connu un énorme trou d'air dans le troisième quart-temps. En infligeant un 41-22 sous l'impulsion de Royce O'Neal et Donovan Mitchell (10 points chacun sur cette période), le Jazz a repris les commandes, comptant jusqu'à huit points d'avance (94-86, 37e) après un panier primé de Mike Conley. lire aussi Le classement de la Conférence Ouest Une performance XXL, en vain, pour Rudy Gobert Mais Golden State avait plus de ressources. Stephen Curry a inscrit 12 de ses 28 points (il avait également distribué 9 passes décisives avant cela) dans le dernier quart-temps dont deux paniers consécutifs après l'égalisation de Bogdanovic (111-111) à deux minutes de la fin. Andre Iguodala, auteur d'un match complet (12 points, 7 rebonds et 8 passes au total), a été décisif avec un panier primé assurant la victoire à quarante secondes de la sirène (119-114).

Utah n'a alors plus été capable de surmonter la mauvaise soirée de Mitchell, revenu sur terre samedi avec seulement vingt points et une réussite au tir de 21 % (4 sur 19) alors qu'il avait dépassé les 25 points lors de six de sept dernières rencontres. « J'aimais la plupart des tirs que j'ai pris, ce sont les mêmes que ceux que je rentrais il n'y a même pas 24 heures, a regretté l'arrière d'Utah. J'ai perdu le compte du nombre de fois où le ballon est entré puis ressorti du panier. Cela arrive ce genre de soirée, ça ne peut pas toujours rentrer... » 3 C'est la troisième fois cette saison que Donovan Mitchell affiche une réussite au tir inférieur à 30 %. Et à chaque fois, Utah s'est incliné : face à Memphis le 23 novembre puis New Orleans le 27 avant la rencontre de samedi face à Golden State. Le problème pour Utah, c'est qu'un seul coéquipier de Mitchell a vraiment surnagé : Rudy Gobert. Le pivot français a signé un double double maous avec 20 points et 19 rebonds. Il est également le seul joueur du Jazz à finir avec un plus/minus positif, Utah ayant marqué dix points de plus que Golden State lorsqu'il était sur le parquet (soit 36 minutes). Cela signifie qu'Utah a accumulé un débours de 17 points au fil des douze minutes où le triple meilleur défenseur de l'année était sur le banc. Ce résultat vient confirmer la friabilité d'Utah à domicile puisqu'il s'agit de la septième défaite en 21 rencontres à la Vivint Arena alors que le Jazz s'exporte très bien avec douze victoires et trois défaites seulement en déplacement. Les Warriors, eux, ont confirmé leur bonne capacité de réaction puisqu'ils n'ont toujours pas perdu deux matches de suite cette saison et confirment leur statut de leaders actuels de la NBA. lire aussi Tous les résultats de la nuit en NBA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles