Basket - NBA - Grâce à John Wall et Bradley Beal, les Wizards s'envolent face à Atlanta

L'Equipe.fr
Dans le sillage de John Wall (32 points) et de Bradley Beal (31 points), Washington a remporté un nouveau succès convaincant (109-101) à domicile face à Atlanta, et mène désormais deux manches à zéro.

Dans le sillage de John Wall (32 points) et de Bradley Beal (31 points), Washington a remporté un nouveau succès convaincant (109-101) à domicile face à Atlanta, et mène désormais deux manches à zéro. Malgré les contre-performances de certains cadres (4 points pour Otto Porter, 3 pour Markieff Morris), les très nombreuses fautes (29) sifflées à leur encontre et le retard (-4) accusé à l'entame du dernier quart-temps, les Wizards se sont imposés pour la deuxième fois en deux rencontres face aux Hawks (109-101), mercredi à Washington. La franchise de la capitale réussit ainsi le break dans la série (2-0) avant de s'envoler pour Atlanta. Beal s'est réveillé dans le 4e quartS'ils ont longtemps souffert mercredi, les joueurs de Scott Brooks ont été sauvés par leur habituel duo d'arrières, John Wall et Bradley Beal. Le premier a compilé 32 points et 9 passes sous les chants («M-V-P!») des fans du Verizon Center, tandis que le second l'a accompagné avec 31 unités. Maladroit pendant les trois premiers quart-temps (6/18), Beal s'est réveillé dans les douze dernières minutes en y inscrivant 16 unités, permettant aux siens, longtemps menés, de prendre définitivement les commandes de la rencontre (96-94) à quatre minutes du buzzer. Il a ensuite réussi le shoot du K.O., à 30 secondes de la fin (106-98), sur une passe de Wall. Portés en attaque par Paul Millsap (27 points, 10 rebonds) et Dennis Schröder (23 points), les Hawks n'ont pas trouvé les solutions défensives pour contenir le duo adverse, et se sont assez logiquement inclinés. Dwight Howard (6 points, 7 rebonds) n'a pas pesé sur la rencontre, et semblait très frustré en conférence de presse. Le pivot devra absolument faire mieux lors du match 3, samedi à Atlanta, sous peine de se diriger tout droit vers un «sweep».

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages