Basket - NBA - Houston et Orlando ne s'en sortent pas

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Les temps sont durs pour des équipes engluées dans une spirale de défaites, comme Houston et Orlando, qui se sont de nouveau inclinées dans la nuit de dimanche à lundi, respectivement face à Boston et Miami. À chacun ses priorités. Il y a ceux qui vivent dans le haut du tableau, et ceux qui essayent de survivre dans le bas. Et la nuit de dimanche à lundi a été cruelle pour deux des équipes qui traînent actuellement la plus longue série de défaites de la Ligue américaine : les Houston Rockets, battus par Boston (134-107), accusent une seizième défaite de rang ; et les Orlando Magic, défaits dans le « derby » floridien contre Miami (102-97), se sont inclinés pour la huitième fois d'affilée. lire aussi Calendrier/Résultats Dépouillés par les blessures - ils jouaient encore la nuit dernière sans John Wall, Christian Wood et Danuel House Jr -, en mal d'unité et de cohérence collective, d'intensité, les Rockets n'arrivent pas à s'extirper de la spirale de défaites qui lui colle aux baskets, et signe ainsi la deuxième série de défaites la plus longue de l'histoire de la franchise. Les Texans sont aussi en panne d'adresse primée (27,7 % de réussite dans quatorze matches de cette série et 22,7 % sur les deux derniers matches). Et ils n'ont pas existé contre Boston, hormis le premier quart.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Seul survivant du cinq majeur, Victor Oladipo (26 pts) a fait ce qu'il a pu, aidé par Kenyon Martin Jr (21 pts) et Mason Jones (14 pts) mais ils n'ont pu empêcher la septième défaite d'affilée des Rockets à domicile. Boston, à l'image de Jayson Tatum (23 pts, 6 rebonds, 6 passes) et Jaylen Brown (24 pts), s'est envolé.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Orlando décimé Les choses ne s'arrangent pas non plus pour Orlando qui a concédé une huitième défaite de rang face à son voisin de Floride, Miami (102-97). Comme Houston, Orlando paye un lourd tribut aux blessures avec un effectif dont la majorité fait de perpétuels allers-retours entre l'infirmerie et le terrain. Entre Markelle Fultz, durement touché, (déchirure du ligament croisé d'un genou), Aaron Gordon, Michael Carter-Williams, Jonathan Isaac, Evan Fournier... le coach Steve Clifford a du mal à avoir un effectif consistant sous la main. lire aussi Classements Il reste un énorme Nikola Vucevic, qui essaye de tenir la baraque en attendant les beaux jours, ce qu'il a encore fait dimanche soir. Le pivot All-Star a scoré 38 points (dont 17 dans le 3e quart) et il finit en double-double (10 rebonds). Mais, malgré l'apport de Terrence Ross (31 pts), le déficit global de consistance et d'intensité du Magic perdure. Et Miami, emmené par un diabolique Jimmy Butler (29 pts 7 rebonds et 9 passes), en a bien profité.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.