Basket - NBA - Incroyable come-back des Brooklyn Nets face aux Phoenix Suns en NBA

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Dans la foulée d'un James Harden infernal, Brooklyn a remonté 24 points pour venir s'imposer à Phoenix (124-128). La série de six victoires de rang des Phoenix Suns s'est interrompue la nuit dernière, face à la meilleure attaque de NBA (121,4 pts de moyenne), mais les Brooklyn Nets sont revenus de très loin pour s'imposer dans l'Arizona.

Ils étaient pourtant privés de deux de leurs mega stars, blessées, Kevin Durant (touché aux ischio-jambiers) et Kyrie Irving (douleurs dorsales). Mais depuis l'arrivée de James Harden, les Nets savent qu'ils tiennent un des plus monstrueux dangers offensifs de NBA. Le transfuge de Houston a survolé une rencontre pourtant bien mal engagée pour les siens (38 pts, 7 rebonds, 11 passes).

Car, bien emmenés par leur duo Chris Paul- Devin Booker, les Suns avaient mis la main sur le match dès le départ, prenant la maîtrise des opérations en première mi-temps. Avec 42 points marqués dans le deuxième quart, ils avaient une large avance à la pause (75-54), l'écart montant ensuite jusqu'à +24. C'est pourtant à ce moment-là que les garçons de Monty Williams allaient oublier de jouer, et ce relâchement allait leur être fatal, car, de l'autre côté, les Nets s'en remettaient à James Harden. Harden fait le show Le barbu fantasque entamait un récital, Il allumait derrière la ligne primée, avec une adresse moyenne (5/11 au final), mais son énergie sonnait le réveil des Nets, qui, appuyés sur un banc efficace (40 pts), allaient entamer leur remontée au score inexorablement, alors que Phoenix perdait les pédales. Revenu progressivement dans le match (100-88, à la fin du troisième quart), Brooklyn était sur les talons des Suns dans le dernier quart (108-106).

Steve Nash, coach de Brooklyn « Les gars sont dans la bonne excitation » Tout allait se jouer sur un tir à trois points décisifs de Harden, qui donnait aux Nets leur premier avantage du match (124-126), à trente et une secondes de la fin. Il y ajoutait ensuite deux lancers sans trembler, et signait pour les Nets la plus belle remontée de l'histoire du club depuis son arrivée en NBA en 1976 !


Le rush final de Chris Paul (29 pts au final dont 17 dans le 4e quart) et le bon match de Devin Booker (22 pts) ne suffisaient pas à sauver les Suns, dans un match qu'ils avaient pourtant si facilement eu en mains. lire aussi Les résultats Brooklyn engrangeait une quatrième victoire de rang, et offrait à son coach, Steve Nash, un magnifique retour sur ce parquet de Phoenix qu'il a bien connu. « Toutes les vibrations sont positives, appréciait Nash. es gars sont dans la bonne excitation. C'est une belle leçon de morale : jouer sans Kevin (Durant) et Kyrie (Irving), et trouver le moyen de remonter un retard de 24 points, ça montre beaucoup de coeur. » lire aussi Le classement de la conférence Ouest lire aussi Le classement de la conférence Est