Basket - NBA - Les joueurs favorables à un début de saison NBA le 22 décembre

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Sous réserve d'un accord financier, le syndicat des joueurs de NBA a approuvé le principe d'une reprise de la saison régulière le 22 décembre. Alors que doit se tenir ce vendredi un conseil d'administration de la NBA, regroupant notamment les propriétaires des franchises, le NBPA, le syndicat des joueurs de NBA, a approuvé « provisoirement » le principe d'une saison régulière 2020-2021 à 72 matches, qui reprendrait le 22 décembre. Le « provisoirement » dépendant d'autres critères, dont un accord financier avec la NBA. « Des détails supplémentaires restent à négocier et la NBPA est confiante quant à un accord prochain entre les différentes parties pour les régler », indique le communiqué de l'instance. Ce scénario est celui proposé par la ligue et son patron Adam Silver, qui avait pressé, ces derniers jours, les joueurs de se décider. Nombre d'entre eux avaient plaidé pour une reprise du jeu autour du Martin Luther King Day (18 janvier), afin de bénéficier d'une durée de repos conforme aux habitudes après une saison bouclée mi-octobre, pour les finalistes Los Angeles Lakers et Miami Heat notamment. lire aussi Toute l'actu liée à la NBA Noël, une manne importante Mais c'est le facteur financier qui joue un rôle majeur dans les négociations, qui vont d'ailleurs se poursuivre ces prochaines heures voire jours. En question, les conditions financières d'une convention collective modifiée, compte tenu de la réduction du nombre de matches (de 82 à 72) et d'une possible perte de revenus estimée à 40 %, due à l'absence de billetterie, les matches devant jusqu'à nouvel ordre se jouer à huis clos en raison de la pandémie de Covid-19. Ceci impliquant une retenue salariale pour les joueurs, que leurs équipes s'efforcent de répartir sur plusieurs saisons pour la rendre moins lourde. lire aussi Le « play-in » tournament de retour en 2021 ? En démarrant son Championnat le 22 décembre, la ligue, mue par ses accords avec les diffuseurs, estime en outre pouvoir sauver entre 500 millions et un milliard de dollars (entre 425 000 et 850 000 M€) de revenus à répartir entre elle, les clubs et les joueurs, des matches programmés le jour de Noël lui assurant des audiences parmi les plus hautes de sa saison. Draft prévue le 18 novembre Disputer 72 rencontres puis des play-offs, en mai, qui couronneraient un champion en juillet, permettrait également d'éviter de concurrencer les Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), ce que chaînes de télévision et annonceurs veulent éviter à tout prix. Et les joueurs sélectionnables, de nombreuses stars américaines et internationales, pourraient ainsi les disputer. Une fois un accord sur l'aspect financier trouvé, la ligue pourra enclencher la présaison, avec la draft prévue le 18 novembre et l'ouverture du marché des transferts. Les stages d'entraînement débuteraient le 1er décembre, laissant trois semaines de préparation pour les joueurs, et les matches auront lieu dans les salles des franchises, avec des déplacements réduits de 25 %, en tout cas, en début de saison.