Basket - NBA - Kevin Porter Jr. et Houston font chuter Milwaukee, privé de Giannis Antetokounmpo

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Auteur de 50 points à 20 ans à peine, Kevin Porter Jr. a mené les Houston Rockets, derniers de NBA, à un succès de prestige sur Milwaukee, qui a perdu Giannis Antetokounmpo dès la 1re minute. 50 points à 20 ans : c'est l'incroyable carton réalisé jeudi soir par Kevin Porter Jr., qui a mené Houston à une improbable victoire contre Milwaukee (143-136). L'arrière des Rockets (également auteur de 11 passes décisives) est le quatrième plus jeune joueur à atteindre ce total de points dans l'histoire de la NBA après Brandon Jennings, LeBron James (deux fois) et Devin Booker. Et le plus jeune à y ajouter plus de 10 passes.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Porter (1,93 m) n'avait jamais dépassé les 30 points au cours de sa jeune carrière déjà mouvementée dans la grande Ligue (72 matches). En 2019, le jeune homme issu de l'université de South California avait été choisi en 30e position de la draft par... Milwaukee, mais il avait été immédiatement échangé avec Detroit, qui l'avait ensuite transféré à Cleveland. Après une saison et demie plutôt réussie sportivement (10 points de moyenne), les Cavaliers n'en voulaient plus, en raison de problèmes de comportement et d'affaires judiciaires : il avait été arrêté pour manipulation illicite d'arme à feu dans sa voiture mais les poursuites avaient finalement été abandonnées. lire aussi Calendrier/Résultats En janvier dernier, Porter avait donc été transféré à Houston, où il ne s'est pas vraiment assagi. Jeudi, il avait écopé de 50 000 dollars d'amende pour avoir enfreint le protocole sanitaire de la NBA. Il était sorti dans un club de strip-tease à Miami il y a dix jours, en compagnie d'un de ses coéquipiers. Mais vendredi, l'enfant de Seattle, qui a perdu à quatre ans son père, victime d'une fusillade, a rappelé tout son talent, réussissant 16 tirs sur 26 dont un joli 9/15 derrière l'arc, et 9 lancers francs sur 11, avec donc également 11 passes décisives (5 balles perdues) et 5 rebonds. Kevin Porter Jr. « En voyant le troisième tir à trois points rentrer, j'ai senti que ce serait une soirée particulière » « En voyant le troisième tir à trois points rentrer, j'ai senti que ce serait une soirée particulière, a-t-il déclaré. Cela ne dépendait que de moi. Je suis juste resté agressif, et j'ai passé une bonne soirée. »
Plus mauvaise équipe de la Ligue cette saison, Houston restait pourtant sur cinq revers de rang. Face à Milwaukee, candidat au titre, les Texans ont même compté 17 points de retard (52-69 en fin de deuxième quart-temps). Mais ils se sont réveillés après la pause et ont surpris les Bucks avec une belle adresse à trois points (25/46). Porter a inscrit 32 points rien que sur les deux derniers quarts. Très vite privé de sa superstar Giannis Antetokounmpo, Milwaukee a dû baisser pavillon malgré les 33 points de Khris Middleton et les 30 de Bryn Forbes. Le Grec est sorti définitivement dès la 1re minute de jeu, visiblement touché à une cheville qui était déjà douloureuse. Brooklyn et Denver enchaînent Tout va bien en revanche pour les Brooklyn Nets, qui ont conforté leur première place dans la Conférence Est en s'imposant sur le parquet d'Indiana, très diminué (130-113). Auteur de 42 points, Kevin Durant a signé sa meilleure marque de la saison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Toujours guidés par Nikola Jokic (19 pts, 11 rbds), les Denver Nuggets ont confirmé leur belle forme en signant une quatrième victoire de rang aux dépens de Toronto (121-111) et restent dans le peloton de tête à l'Ouest. C'est une mauvaise opération pour les Raptors dans la course aux play-in, le tour préliminaire des play-offs. lire aussi Classements Sans Luka Doncic, Dallas s'est appuyé sur Tim Hardaway Jr., qui a battu le record de points de sa carrière (42) pour dominer logiquement Detroit (115-105), lanterne rouge de la Conférence Est. Le pivot des Mavericks Kristaps Porzingis n'a pas terminé la rencontre en raison de douleurs à un genou. Les New Orleans Pelicans et Zion Williamson (27 pts) gardent un petit espoir de qualification grâce à leur succès sur Oklahoma City (109-95), officiellement éliminé de la course. 4 Ancien cancre absolu de la saison, Minnesota a poursuivi son étonnante série victorieuse contre Golden State (126-114), malgré les 37 points de Stephen Curry. Emmenés par Ricky Rubio (26 pts), les Timberwolves alignent un quatrième succès de rang.