Basket - NBA - Kyle Lowry et les Toronto Raptors reviennent à hauteur de Milwaukee en remportant le match 2

L'Equipe.fr
Avec un Kyle Lowry inspiré (22 pts), les Toronto Raptors ont tenu tête aux Milwaukee Bucks mardi soir pour le deuxième match de leur série du premier tour des play-offs (106-100). Les Bucks restent en position de force avant de poursuivre la série sur leur parquet.

Avec un Kyle Lowry inspiré (22 pts), les Toronto Raptors ont tenu tête aux Milwaukee Bucks mardi soir pour le deuxième match de leur série du premier tour des play-offs (106-100). Les Bucks restent en position de force avant de poursuivre la série sur leur parquet.

Surpris par les Milwaukee Bucks lors du match 1 de leur série du premier tour (97-83), les Toronto Raptors ont rappelé mardi soir qu'ils avaient terminé la saison régulière avec un meilleur bilan que leur adversaire (51 victoires contre 42). Leur courte victoire (106-100) a notamment permis à Kyle Lowry (22 pts) de faire oublier son très mauvais match précédent (4 pts à 2/11 au tir). «J'ai été dans les tranchées avec lui auparavant et il a toujours su rebondir», a assuré son entraîneur Dwane Casey après la rencontre. Et d'ajouter : «Il est comme ça. C'est un compétiteur, un battant. Je savais qu'il ne serait pas satisfait de la manière dont il avait joué au premier match

Une adresse de loin déterminante

Face à leur public, les Raptors ont su trouver une belle adresse à trois points (14/29), un secteur qui leur avait fait défaut trois jours plus tôt (5/23). «Ils avaient marqué plus de trois points à la pause que lors de leur premier match complet, a constaté l'entraîneur de Milwaukee Jason Kidd. Nous devons les éloigner de la ligne à trois points.» L'écart est resté relativement serré pendant la majorité du match, les Bucks se reposant en très grande partie sur leur prodige grec Giannis Antetokounmpo (24 pts, 15 rbds, 7 pds). Toronto a fini par se détacher grâce à un 11-0 passé en début de quatrième période. Les visiteurs ont bien réussi à revenir à 100-100 sur un tir primé du «Greek Freak» mais DeMar DeRozan (23 pts) et Kyle Lowry ont assuré le succès des leurs dans les deux dernières minutes.

Malgré la défaite, Antetokounmpo a préféré retenir que son équipe avait récupéré l'avantage du terrain dès le premier duel. Surtout, les débats risquent d'être plus disputés qu'attendu. «Nous avons gagné beaucoup de choses sur ces deux matches. Nous avons leur attention», s'est félicité l'ailier.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages