Basket - NBA - L'équipe-type de la semaine : Damian Lillard et Marc Gasol récompensés

L'Equipe.fr
Chaque lundi, retrouvez notre équipe type de la semaine précédente en NBA. Damian Lillard et Marc Gasol, brillants ces derniers jours avec Portland et Memphis, y font logiquement leur apparition, aux côtés de trois habitués.

Chaque lundi, retrouvez notre équipe type de la semaine précédente en NBA. Damian Lillard et Marc Gasol, brillants ces derniers jours avec Portland et Memphis, y font logiquement leur apparition, aux côtés de trois habitués. /EQUIPE_TYPE_11-111_21585Damian Lillard (Portland) 3 victoires - 1 défaite Ses statistiques : 35,3 points, 3,3 rebonds, 4,0 passesS'il est intenable depuis le All-Star break, Damian Lillard (31,2 points et 5,5 passes de moyenne en 13 rencontres) a encore haussé le ton la semaine passée, en passant 36 points aux Spurs, puis surtout 49 points au Heat, avec un affolant 9/12 longue distance. Et comme les deux rencontres se sont soldées par autant de succès, Portland réalise même, sous l'impulsion de son meneur de jeu, un retour tonitruant à l'Ouest. La franchise de l'Oregon n'est désormais plus qu'à une victoire des Denver Nuggets, huitièmes et derniers qualifiés pour les play-offs. James Harden (Houston) 2 victoires - 1 défaite Ses statistiques : 33,0 points, 12,0 rebonds, 11,3 passes Comme pour Russell Westbrook, lui aussi auteur d'une nouvelle semaine monstrueuse (25,7 points, 10,0 rebonds et 15,0 rebonds), les superlatifs commencent à manquer pour évoquer les performances de James Harden. Toujours aussi régulier, l'arrière texan n'a réussi que des triple-doubles (!) depuis le 12 mars : 38 points, 10 rebonds et 11 passes contre Cleveland, 18/12/13 face aux Lakers, 41/14/11 face aux Pelicans, puis 40/10/10 contre Denver. Les Rockets, déjà assurés de jouer les phases finales, sont solidement calés sur le podium à l'Ouest. Dans la course au MVP, le barbu est peut-être en train de faire la différence.LeBron James (Cleveland) 3 victoires - 0 défaite Ses statistiques : 27,7 points, 9,0 rebonds, 8,3 passesS'il a été mis au repos forcé samedi - ce qui ne lui a pas beaucoup plu, d'autant que les Cavs ont été humiliées par les Clippers -, LeBron James sort néanmoins d'une semaine étincelante, où il a gagné ses trois rencontres. Un triple-double face à Detroit (16 points, 11 rebonds, 12 passes), puis deux grosses perfs au scoring face à Utah (33 points) et contre les Lakers (34) ont confirmé que sans lui, les Cavaliers ne paraderaient pas en tête de la conférence Est. Et dire que le «King» semble réserver sa pleine mesure pour les play-offs, qui débutent dans un mois.Karl-Anthony Towns (Minnesota) 1 victoire - 3 défaites Ses statistiques : 30,0 points, 11,0 rebonds, 2,3 passes Un bilan collectif contrasté, mais des statistiques individuelles bluffantes : à 21 ans, Karl-Anthony Towns n'a déjà plus rien à prouver. Sa performance lors du succès des Wolves face à des Wizards pourtant en pleine forme (39 points, 13 rebonds) est un petit chef d'oeuvre. A enchaîné en passant à nouveau la barre des 30 unités face à Miami (31) et contre New Orleans (33), mais malgré les efforts d'Andrew Wiggins et de Ricky Rubio, «KAT» n'arrive pas à faire décoller Minnesota et devrait une nouvelle fois être en vacances dès le mois d'avril.Marc Gasol (Memphis) 4 victoires - 0 défaite Ses statistiques : 18,5 points, 7,0 rebonds, 7,8 passes Après un début de mois de mars calamiteux (cinq défaites de rang), Memphis s'est relevé en enchaînant quatre victoires, face à Chicago, Milwaukee, Atlanta et San Antonio. Mike Conley a brillé, mais les Grizzlies ont aussi et surtout pu compter sur la polyvalence de Marc Gasol : le pivot espagnol a claqué son deuxième triple-double de l'année face aux Hawks (18 points, 10 rebonds, 10 passes) et monte gentiment en puissance à l'approche des play-offs. La franchise du Tennessee, septième à égalité avec le Thunder, semble en mesure de hisser au pied du podium d'ici là.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages