Basket - NBA - LA Lakers - Elgin Baylor, mort d'une légende des Lakers

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

L'ancien ailier des Los Angeles Lakers est décédé à 86 ans. Bien que jamais titré en NBA, l'Américain a marqué son époque notamment par son sens du dunk. « Personnellement, je veux vous remercier parce que je vous ai pris tellement de moves. J'espère que cette génération de basketteurs comprendra que ça ne vient pas de moi ou de Michael Jordan. Mais que ça vient de joueurs comme vous. » C'était l'hommage que Kobe Bryant (décédé le 26 janvier 2020) avait rendu à Elgin Baylor, ancienne figure des Los Angeles Lakers comme lui. La franchise californienne a annoncé, ce lundi à Los Angeles, le décès d'Elgin Baylor, « de mort naturelle », à 86 ans, entouré de sa femme et de leur fille.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Elgin Baylor est considéré comme une des légendes des Lakers et de la NBA et pourtant il n'a remporté aucun titre malgré huit finales ! Comme après lui Karl Malone, Steve Nash ou encore Patrick Ewing, pourtant eux aussi restés dans les mémoires. Né le 16 septembre 1934, Baylor a notamment eu le malheur de tomber à l'époque où les Celtics de Boston étaient emmenés par Bill Russell. N'empêche, cet ailier a laissé une empreinte en NBA par ses qualités de dunkeur et de rebondeur malgré une taille pas si grande (1,96 m) pour un basketteur. Rookie de l'année dès sa première saison en 1958-1959 Il a débuté en NBA en 1958-1959 aux Minneapolis Lakers dont il était le premier choix de la draft. Dès sa première saison en NBA, il a tourné à 24,9 points et 15 rebonds de moyenne et a ainsi été désigné rookie de l'année. En novembre 1960, il claque le record NBA de l'époque en inscrivant 70 points contre New York. La saison suivante, alors que l'équipe a déménagé de Minneapolis à Los Angeles, il marque 38,3 points et 18,6 rebonds en moyenne sur les 48 matches qu'il dispute alors qu'il passe la semaine à Washington en tant que réserviste de l'armée US et n'est libéré que le week-end pour les matches. Depuis 2018, sa statue a pris place devant la salle des Lakers Handicapé par un problème de genou, Elgin Baylor prend sa retraite à 37 ans au début de la saison 1971-1972, au terme de laquelle les Lakers remportent le titre NBA, sans lui donc. En 846 matches avec les Lakers, il a empilé 27,4 points, 13,5 rebonds et 4,3 passes décisives de moyenne. Cela lui a valu d'être 11 fois sélectionné au All-Star Game, d'entrer au Hall of Fame en 1977 et son maillot numéro 22 a été retiré et envoyé dans les cintres du Staples Center de LA en 1983. Depuis 2018, sa statue a pris place devant la salle des Lakers. Sa moyenne de points le classe juste derrière Michael Jordan (30,12) et Wilt Chamberlain (30,07). Après sa carrière de joueur, Elgin Baylor a été coach de 1976 à 1979 des New Orléans Jazz avant d'être manager général des Clippers pendant 22 ans. lire aussi Toute l'actu de la NBA