Basket - NBA - LeBron James permet aux Lakers de vaincre Detroit après deux prolongations

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

LeBron James (33 points, 11 passes) a dû s'employer pour sortir les Lakers du piège tendu par Detroit (135-129 a.p.). Les Spurs, eux, ont battu Houston (111-106) grâce à un excellent DeMar DeRozan. Detroit, qui avait battu les Lakers avec autorité il y a dix jours, a encore posé de sacrés problèmes aux champions en titre, samedi à Los Angeles. Mais cette fois, les Lakers ne se sont pas laissés faire. En inscrivant 33 points, dont 8 lors de la seule seconde prolongation, LeBron James a évité à son équipe un revers qui aurait fait tâche, car les locaux ont dilapidé une avance de 17 points en fin de troisième quart-temps, et ont commis 23 pertes de balles, un record cette saison. lire aussi Les résultats NBA
Anthony Davis (30 points) a sauvé les Lakers d'un dunk réussi à 18 secondes de la fin de la première prolongation, mais c'est ensuite James, auteur de deux tirs longue distance en moins d'une minute et alors que les Pistons continuaient de s'accrocher, qui a validé pour de bon le succès des locaux (135-129), leur quatrième d'affilée.

« C'est LeBron, vous lui faites confiance, a souligné son coach Frank Vogel après la rencontre. Mais je veux saluer les Pistons, qui ont joué dur et n'ont rien lâché. On n'a pas su faire les choses assez bien pour les empêcher de revenir dans le match. » Jerami Grant a inscrit 32 points mais raté le shoot de la victoire à la fin de la première prolongation. le Français Sekou Doumbouya, titularisé à l'aile, n'a lui marqué que 4 points (1/7 aux tirs) en 24 minutes. DeRozan garde les Rockets à distance Si les Spurs, de l'avis de Gregg Popovich, vivent « une superbe saison », c'est en grande partie grâce à DeMar DeRozan, dont l'efficacité et la polyvalence offensive (30 points, 8 rebonds, 7 passes) ont permis à San Antonio de résister au retour de Houston (111-106). L'arrière a multiplié les passages sur la ligne des lancers-francs (11/12) en fin de match pour sécuriser la victoire de sa franchise, et empêcher John Wall (27 points) et Eric Gordon (26 points) de faire basculer la rencontre. OKC marque 83 points en une mi-temps Les Pelicans ont obtenu un troisième succès de suite en battant Memphis (118-109), grâce à Zion Williamson (29 points) et Brandon Ingram (27 points, 12 rebonds). Enfin, le Thunder de Shai Gilgeous-Alexander (31 points) s'est imposé de justesse contre Minnesota (120-118) en se reposant sur une première mi-temps de très haute volée (83 points marqués). Ce fut beaucoup moins brillant ensuite.