Basket - NBA - L'incroyable quatrième quart-temps de Carmelo Anthony fait chuter Philadelphie

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le vétéran de Portland a inscrit 17 points dans le dernier quart-temps pour offrir la victoire aux Trail Blazers contre Philadelphie, le leader de la conférence Est, dans la nuit de jeudi à vendredi (118-114). Et un, et deux, et trois fois trois points. En l'espace d'une minute et 18 secondes, Carmelo Anthony a claqué trois paniers primés au début du quatrième quart-temps contre Philadelphie, dans la nuit de jeudi à vendredi. Et Portland, qui était mené 93-97, a pris l'avantage au score (102-97). Les Trail Blazers ont continué sur les ailes de leur vétéran (36 ans), éternelle machine à marquer. « Une fois que Carmelo est lancé, il est toujours Carmelo. Il nous l'a rappelé ce soir », avouait Doc Rivers, le coach des Sixers, leaders de la conférence Est, battus pour la deuxième fois seulement sur les huit derniers matches (118-114). Les deux fois aux mains de Portland. lire aussi Les résultats Sorti du banc, Anthony n'avait inscrit que 7 points lors des trois premiers quart-temps. Mais l'homme au numéro 00 a pris feu dans les douze dernières minutes, réussissant ses six premiers tirs du quart-temps.

Les Sixers n'ont pas lâché l'affaire, avec un Joel Embiid encore impressionnant, auteur de 35 points et 9 rebonds. Son dixième match de rang à plus de 25 points, une série que seuls trois autres joueurs avaient accomplie dans l'histoire de la franchise : Wilt Chamberlain, Charles Barkley et Allen Iverson, excusez du peu. Terry Stotts, entraîneur de Portland « C'était du Melo à l'ancienne » Après un panier du Camerounais puis un tir primé de Seth Curry, Philadelphie était de retour à égalité (114-114) à une vingtaine de secondes du terme. Mais alors qu'il ne restait que 3,1 secondes à jouer, Carmelo Anthony a obtenu une faute de Tobias Harris et n'a pas tremblé sur la ligne des lancers : 2/2 pour porter son total à 17 points sur le quatrième quart, 24 au total, son record de la saison (9/15 au tir dont 4/5 à 3 points). Un instant plus tard, deux derniers lancers réussis par Damian Lillard scellaient la quatrième victoire de Portland sur les cinq derniers matches (118-114). Toutes acquises avec au moins vingt points d'Anthony. Carmelo Anthony « J'étais chaud dans le quatrième quart » « J'étais chaud dans le quatrième quart, j'ai mis mes tirs, j'ai pris un super rythme et ça a donné une étincelle à l'équipe, de l'élan, de l'énergie, appréciait le héros du soir. Et on a gagné ce match, on sait à quel point il était important pour nous, contre la meilleure équipe de l'Est. »
Comme le résumait Terry Stotts, l'entraîneur des Blazers, « c'était du Melo à l'ancienne. Avec des trois points, des shoots en déséquilibre, juste dans le bon rythme. Il a apporté des points au moment où on en avait besoin ».