Basket - NBA - Les Los Angeles Lakers s'arrachent contre Miami en NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·6 min de lecture
Basket - NBA - Les Los Angeles Lakers s'arrachent contre Miami en NBA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un choc entre deux équipes accablées par les blessures, les Lakers ont fait la différence en prolongation contre le Miami Heat mercredi soir (120-117). Avec treize matches au programme, la soirée de mercredi a été riche en NBA, éclairée notamment par la victoire au forceps des Los Angeles Lakers sur Miami (120-117 a.p.) et le coup de force des Chicago Bulls contre Dallas (117-107). lire aussi Calendrier/Résultats Les rescapés : Los Angeles Lakers Cette affiche de finale (celle de 2020 remportée par les Lakers) était devenue un choc d'éclopés. L'équipe de L.A. était réduite à dix joueurs, sans notamment LeBron James (abdominaux) ni Rajon Rondo (cuisse). Miami jouait sans Markieff Morris, touché au cou dans l'altercation avec Nikola Jokic, et a dû très vite se passer de sa star Jimmy Butler, touché à une cheville. Et cela a donné « un match complètement fou, du début à la fin », disait Bam Adebayo, auteur de 28 points pour le Heat.

Menés de neuf points dans le quatrième quart-temps, les Lakers ont recollé avant de faire la différence en prolongation (120-117 a.p.) grâce à l'inattendu Malik Monk (27 pts dont 5 en prolongation, 10/13 au tir). Russell Westbrook s'est offert un triple-double (25 pts, 12 rbds, 14 p.d.) et Anthony Davis a cumulé 24 points et 13 rebonds. Tyler Herro a inscrit 27 points mais manqué deux tirs clés à la fin de la prolongation pour Miami, ex-leader de la Conférence Est qui encaisse sa deuxième défaite de rang. lire aussi Conférence Est : le classement
Conférence Ouest : le classement La phrase : « Les Bulls sont de retour »
Elle n'est pas signée d'un joueur de Chicago mais de Tim Hardaway Jr, l'arrière des Dallas Mavericks, battus sans discussion au United Center mercredi soir dans l'une des autres grandes affiches de la soirée (107-117). Les Bulls, qui n'ont plus atteint les play-offs depuis 2017, pointent aujourd'hui en tête de la Conférence Est à égalité avec Washington après cette nouvelle prestation épatante contre l'un des favoris de la saison. Deux jours plus tôt, l'équipe au célèbre maillot rouge avait déjà nettement dominé Brooklyn (118-95). Lonzo Ball a fait le show derrière la ligne à 3 points (7/10, 21 pts au total) et quatre de ses coéquipiers (LaVine, Vucevic, DeRozan et Caruso) ont signé 16 points ou plus. Chicago joue bien (26 passes décisives pour seulement 11 balles perdues) et ça défend aussi, ce qui a permis de freiner la star des Mavs Luka Doncic (20 pts, 8 rbds, 10 p.d., 4 int. mais seulement 6/18 au tir).

La série : Golden State Warriors La chevauchée des Warriors se poursuit. Absents des play-offs les deux dernières saisons, les Californiens paradent en tête de la Conférence Ouest comme au bon vieux temps après une sixième victoire de rang (la 10e en 11 matches), mercredi soir contre Minnesota (123-110). Deux jours après son festival contre Atlanta, Stephen Curry (25 pts, 6 p.d.) a laissé la vedette à Andrew Wiggins, qui a torturé son ancienne équipe des Timberwolves avec ses 35 points à 14/19 au tir et un incroyable 9/9 dans les deux premiers quarts-temps. Kevon Looney s'est aussi mis en évidence, auteur de 11 points et 17 rebonds. Seule ombre au tableau pour Golden State, la sortie de Draymond Green, touché à une cuisse. Il est incertain pour le sommet programmé contre Chicago vendredi. 48 Anthony Edwards a signé 48 points pour les Timberwolves (16/27 au tir dont 7/13 à 3 pts), le record de sa carrière. Mais il n'a pu empêcher son équipe d'encaisser une sixième défaite de rang.

La stat : James Harden, 59e triple double Après leur loupé à Chicago, les Brooklyn Nets se sont refait la cerise contre le triste Orlando Magic (123-90). James Harden en a profité pour enregistrer le 59e triple double de sa carrière : 17 points (6/11 au tir), 11 rebonds et 11 passes, sans même participer au quatrième quart-temps. Comme lui, Kevin Durant, le meilleur marqueur de la Ligue, est resté sur le côté les dix dernières minutes, après avoir inscrit 30 points à 11/12 au shoot. LaMarcus Aldridge en a profité pour signer 21 points et 8 rebonds en sortant du banc. Les Nets remontent à la 3e place de la Conférence Est. Les autres matches : Phoenix et Denver imperturbables Malgré l'absence du MVP Nikola Jokic, suspendu, les Denver Nuggets ont battu Indiana mercredi (101-98), leur quatrième succès d'affilée, grâce notamment à Will Barton (30 pts). Les 20 points et 19 rebonds de Domantas Sabonis n'ont pas suffi pour les Pacers.

Les accusations de racisme et de sexisme à l'encontre de leur propriétaire Robert Sarver ne semblent pas davantage perturber les Phoenix Suns. Chris Paul (21 pts) et ses partenaires ont enchaîné une sixième victoire de rang, contre Portland (119-109), avec un remarquable apport du remplaçant Frank Kaminsky (31 pts). Ils pointent au 3e rang de la Conférence Ouest.

Emmenés par Kyle Kuzma (22 pts), auteur du tir à trois points de la gagne à 12 secondes du terme, les Washington Wizards confortent leur première place à l'Est après leur succès sur le parquet de Cleveland, une autre équipe en forme (97-94).

Jayson Tatum (22 pts, 12 rbds) et Boston ont dominé Torono (104-88). Detroit a remporté le match des cancres à Houston (112-104) avec 35 points de Jerami Grant. C'est la neuvième défaite de rang des Rockets. Les New Orleans Hornets, toujours privés de Zion Williamson, en sont à huit revers après s'être inclinés contre Oklahoma City (100-1087, 27 pts de Lu Dort).

Charlotte
, qui restait sur cinq défaites, a surpris Memphis (118-108) sous l'impulsion du remplaçant Kelly Oubre Jr. (37 pts, 7/9 à 3 pts). Avec 7 joueurs entre 15 et 26 points, les San Antonio Spurs ont terrassé Sacramento (136-117).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles