Basket - NBA - Luka Doncic (Dallas) brûlant, Toronto dégringole encore

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La star des Mavericks a rentré ses huit premiers tirs à trois points et porté Dallas vers un succès aisé à Portland (92-132). Pour Toronto, en revanche, ça ne rigole toujours pas avec un huitième revers de rang à Cleveland (116-105), tandis que Chicago a maté Detroit (86-100). Dimanche à Portland, la star slovène des Dallas Mavericks, Luka Doncic, avait le feu sacré. Sortis tout chagrinés et froissés par les Trail Blazers deux jours plus tôt, les Texans désiraient ardemment laver l'affront. Et dans cet état-là, un homme est capable de les porter à lui seul. Il se nomme Luka Doncic. En trois quart-temps et trente minutes de jeu seulement, le petit Mozart de Ljubljana a composé une divine symphonie en arc majeur. Derrière la ligne à trois points, l'arrière polymorphe a en effet rendu une copie sublime, avec un huit sur neuf au final... après avoir rentré ses huit premières tentatives longue distance ! lire aussi Le classement de la Conférence ouest
Une performance qui lui vaut une ligne de stats charnue (37 points, 7 rebonds, 4 passes) et qui rapporte à Dallas un succès XXL, après avoir totalement éparpillé Portland (92-132) ! Avec 31,1 points de moyenne par match à plus de 62 % de réussite depuis le début du mois de mars, Doncic est clairement monté en puissance, alors que les grands jours se lèvent à peine en NBA. Toronto, la chute libre Pour Toronto en revanche, la nuit se prolonge dangereusement maintenant. Battu à Cleveland (116-105), le champion NBA 2019 continue de dégringoler en chute libre et a encaissé dans l'Ohio une huitième défaite consécutive ! L'arrière des Cavs, Collin Sexton, s'est régalé avec 36 points (dont 6 sur 9 à 3 pts) et Toronto est désormais mal calé à la 11e place de la conférence Est. « Cette saison a été aussi difficile qu'elle pouvait l'être, pour être honnête. Mais je me dis qu'à la fin, tout cela s'équilibre, donc ça devrait être bien mieux bientôt », a commenté, un rien fataliste, le coach des Raptors, Nick Nurse. lire aussi Le classement de la Conférence est
Chicago se reprend Après deux défaites de suite, les Bulls ont relevé le nez. Certes, c'était à Detroit, le dernier de la classe à l'Est, que Chicago a battu pour la sixième fois de suite. Mais ce succès tout en maîtrise (86-100) est toujours bon à prendre, d'autant qu'il est bâti sur une lourde composition défensive, avec des Pistons stoppés à 39 % de réussite au tir, comme les aime le coach, Billy Donovan. « Ces gars travaillent sans cesse pour s'améliorer. Nous avons eu des défaites cruelles ces derniers jours, de celles que vous pouvez traîner. Mais le groupe est costaud pour éviter cela », s'est félicité l'ancien mentor des Florida Gators en NCAA.