Basket - NBA - Luka Doncic offre la victoire à Dallas contre Boston d'un shoot à 3 points au buzzer en NBA

·2 min de lecture

La superstar slovène des Mavericks Luka Doncic a achevé les Celtics (107-104) d'un incroyable tir longue distance en déséquilibre à la sonnerie. Dribble et débordement sur la gauche, le long de la ligne à 3 points, prise de contact avec son défenseur (son ex-coéquipier Josh Richardson), coup de reins, pas de recul et shoot à 3 points en déséquilibre, au buzzer. Bang. C'est de cette manière, sous haute pression, le score à égalité (104-104), alors que les dernières secondes du chronomètre s'égrenaient, que le meneur slovène Luka Doncic a exécuté, au buzzer, samedi soir les Celtics de Boston (107-104).

Le toujours minot de 22 ans, qui a mené sa sélection en demi-finale des JO (perdue contre les Bleus à Tokyo), continue à grandir sous les yeux ébahis bien qu'habitués de son entraîneur Jason Kidd, et de perpétuer la tradition européenne de Mavs cornaqués deux décennies par Dirk Nowitzki - le duo a été champion en 2011. Ce tir à l'ultime seconde, qui évoque celui réalisé dans la bulle d'Orlando contre les LA Clippers lors des play-offs 2020, n'était que la conclusion d'une nouvelle grande soirée (33 points, 12/21 dont 5/10 à 3 points, 9 rebonds, 5 passes).

« J'ai joué avec un joueur de ce style ici dans le passé. Tout le monde savait que la balle irait au numéro 41 (Nowitzki) et il arrivait tout de même à ses fins. Je pense que tout le monde savait que la gonfle serait dans les mains du numéro 77 (Doncic), et il a fait de même », souriait Kidd à la sortie d'un match où ses Mavs ont résisté au retour canon de Celtics un moment menés de 17 longueurs (40-57 à la mi-temps), privés de Jaylen Brown (adducteur) mais portés par les 32 points (12/19, 11 rebonds) de Jayson Tatum et les 20 unités et 6 passes du meneur allemand Dennis Schroder. Les hommes d'Ime Udoka sont même passés devant sur un shoot à 3 points de Marcus Smart (104-102, 47e). voir aussi Les résultats de la nuit Dans une soirée NBA à la saveur très internationale, également marquée par un contre décisif de Nikola Jokic du côté de Denver, l'autre meilleur scoreur texan a été le Letton Kristaps Porzingis, de retour sur les parquets après avoir manqué cinq matches sur blessure (dos), avec 21 points et 7 rebonds en 28 minutes. Le Français Frank Ntilikina a aussi apporté son écot, avec 5 points, 2 rebonds et 1 passe en 13 minutes. Troisièmes de la conférence Ouest (6 victoires - 3 défaites) derrière Golden State (7-1) et Utah (7-2), Dallas recevra New Orleans lundi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles